Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Aux Seychelles, la campagne pour privilégier l’eau du robinet plutôt que l’eau en bouteille ne fait pas l’unanimité.

Victoria, Seychelles | October 19, 2017, Thursday @ 12:55 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan Edité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rassin Vannier | Views: 537
Aux Seychelles, la campagne pour privilégier l’eau du robinet plutôt que l’eau en bouteille ne fait pas l’unanimité.

Barrage de La Gogue - Réservoir d'eau principal des Seychelles - construit en 1969. (Salifa Karapetyan, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Une campagne encourageant les habitants des Seychelles à boire de l'eau du robinet plutôt que l'eau en bouteille a soulevé des questions sur la qualité de l'eau courante dans l'île.La campagne, qui se déroule depuis août sur la page Facebook de Nature-Seychelles, avait un objectif environnemental : réduire le nombre de bouteilles en plastique dans la nature."Aux Seychelles, malgré le fait que les bouteilles soient en PET et potentiellement recyclables, beaucoup sont tout simplement jetées", a déclaré Nirmal Jivan Shah, directeur général de Nature Seychelles. Il a ajouté que "l'eau en bouteille n'est pas bon marché et avec le coût élevé de la vie aux Seychelles, l'achat d'eau en bouteilles représente un budget non négligeable pour un individu ou un ménage"

Le but de la campagne est de réduire le nombre de bouteilles en plastique jetées dans l'environnement. (Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

La Public Utilities Corporation (PUC), seul fournisseur d'eau traitée du pays, facture 0,49 € (7,80 SCR) l'unité, tandis qu'un litre d'eau en bouteille se vend à un prix au minimum de 0,62 € (SCR10).

Shah estime que Public Utilities Corporation et le Ministère de l'Environnement ont beaucoup de travail de sensibilisation et de promotion à faire pour convaincre les gens de la qualité de l'eau traitée.

"Je pense que nous sommes fiers de dire qu'une grande partie de la population seychelloise a accès à l'eau potable, un droit constitutionnel et un objectif de développement durable, mais si les gens se méfient de l'intégrité de cette eau et ne la jugent pas" potable ", c’est qu’il y a quelque chose de profondément mal quelque part ", a déclaré Shah.

L'eau du robinet dans l'archipel de 115 îles dans l'ouest de l'Océan Indien est décrite, par ceux qui ont commenté sur la publication Facebook, comme dangereuse pour la consommation directe.

"Quelquefois la couleur de l'eau est jaune ou orange, et dans les cas de fortes pluies, elle prend une couleur translucide. L'eau de PUC est aussi une eau dure avec des niveaux élevés de Ca2 + (ions calcium) qui provoquent finalement des calculs rénaux », a déclaré une personne.

Bien que la population des Seychelles ait accès à l'eau potable, l'eau du robinet est considérée comme dangereuse pour la consommation directe selon les publications trouvées sur Facebook. (Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

D'autres commentaires ont exprimé des préoccupations concernant la quantité de chlore utilisée dans le traitement de l'eau et l'eau dessalinisée fournie aux consommateurs.

Un autre a suggéré que « PUC devrait publier les résultats de l'analyse de l'eau par district sur une base hebdomadaire », ce qui facilitera l'achat de filtres à eau qui pourraient être utilisés à la maison.

Le SNA a envoyé des questions relatives aux publications au directeur général de PUC, Philippe Morin, dont le seul commentaire a été « notre eau est meilleure que n'importe quelle eau ».

De nombreux contributeurs aux publications ont déclaré qu'ils préféraient boire de l'eau en bouteille, car ils estiment que la qualité de l'eau est plus sûre. Cependant, tout le monde n'est pas d'accord et certains déclarent que l'eau en bouteille est exposée au soleil pendant des heures avant d'être livrée aux points de vente. Cela provoque une réaction entre l'eau et le plastique, qui serait dangereux pour la santé publique.

S'adressant à la SNA, Serge Durup, propriétaire de Eau Val Riche, une société d'embouteillage d'eau minérale, a déclaré : «si l'exposition au soleil est importante, elle est du fait des distributeurs. Les entreprises qui produisent de l'eau en bouteille doivent s'assurer que leurs distributeurs couvrent les produits lorsqu'ils les livrent aux magasins.

Durup a indiqué qu'il travaille avec un unique distributeur et s'est assuré dès le début qu'il avait l'équipement nécessaire, y compris une camionnette couverte. "Il n'est pas autorisé à quitter mon usine sans couvrir les bouteilles d'eau", a-t-il ajouté.

Durup a déclaré qu'il ne pense pas que les bouteilles exposées au soleil soient un problème majeur aux Seychelles et que « pour que le soleil ait un effet sur l'eau, les bouteilles doivent être considérablement exposées pendant environ quatre ou cinq heures d'exposition directe. "

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

national →

Top news


Archives

» Advanced search