Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Le port de Victoria aux Seychelles s'attend à une baisse d'activité, les navires ont atteint leur quota de thon jaune.

Victoria, Seychelles | | November 7, 2017, Tuesday @ 14:37 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan Edité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rassin Vannier | Views: 696
Le port de Victoria aux Seychelles s'attend à une baisse d'activité, les navires ont atteint leur quota de thon jaune.

Le thon débarqué au Port de Victoria l'un des principaux port de l'Océan Indien (Seychelles Fishing Authority)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les activités portuaires devraient être réduites d'ici au début du mois de décembre, les senneurs atteignent leur quota de pêche de thon jaune, a déclaré un responsable de l'autorité portuaire des Seychelles à la SNA.

Les 13 senneurs opérant sous le pavillon des Seychelles ont entre 125 et 725 tonnes métriques (MT) d'albacore qu'ils peuvent capturer cette année. Vincent Lucas, un officier de l’Autorité des pêches des Seychelles (SFA), a estimé que "les opérations se poursuivraient environ un mois sur les deux restants" d'ici la fin de l'année.

"Cela ne veut pas dire que tous les navires arrêteront leurs opérations le 1er décembre. Certains navires peuvent encore faire, deux voyages avec leur quota de 725 MT," a déclaré Lucas.

Il a ajouté que bien que les opérations reprendront le 1er janvier, c'est seulement un mois plus tard que le débarquement aura lieu. Cela représentera un autre mois d'activités portuaires limitées.

La Commission des thons de l'Océan Indien (CTOI) a annoncé l'année dernière que l'albacore était surexploité d’après un rapport du comité scientifique. Pour reconstituer les stocks, la commission a réduit de 15 pour cent la pêche.

Les Seychelles, un archipel de l'ouest de l'Océan Indien, ont commencé à appliquer ces mesures le 1er juin. L'autorité des pêches a surveillé l'évolution de la pêche au cours de la première moitié de l'année. Après cela, chaque navire a reçu un quota de pêche de 1088 tonnes métriques.

Tous les navires battant pavillon des Seychelles, sauf les Espagnols, passeront environ un mois au port.

"L'administration espagnole a mis en place une interdiction complète de l'albacore, qui est entrée en vigueur le 5 novembre", a déclaré Miguel Herrera, directeur de l’Organisation des Armateurs des thoniers senneurs (OPAGAC).

Les activités portuaires devraient être réduites d'ici au début du mois de décembre (Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

L'organisation espagnole a déclaré à la SNA que l'adoption de cette fermeture, qui se poursuivra jusqu'à la fin de l'année, était basée sur l'estimation de la date à laquelle la capture totale d'albacore devait être atteinte.

"La fermeture [a conduit à une fermeture complète des activités de pêche des senneurs espagnols dans l'Océan Indien et, donc, il n'y aura pas de captures avant la reprise des activités", a déclaré Herrera.

Comme la pêche à la senne est une pêcherie multi espèce, l'interdiction des captures d'albacore sera effectivement étendue à d'autres espèces cibles telles que le listao et le thon obèse.

"L'approvisionnement de la conserverie locale aux Seychelles sera interrompu au moins jusqu'à la troisième ou quatrième semaine de 2018. La plupart des services portuaires - carburant, eau, sel, débardeurs - seront également arrêtés", a ajouté M. Herrera.

Le secteur de la pêche est le deuxième pilier de l'économie des Seychelles, et le manque d'activités pourrait avoir des «conséquences désastreuses sur les moyens de subsistance des Seychelles et sur l'économie dans son ensemble».

Lucas a déclaré qu'à l'avenir, chaque navire connaîtra son quota exact avant le 1er janvier.

Cela leur permettra de mieux le gérer afin qu'il dure toute l'année. En outre, nous proposons une réduction du nombre de jours en mer, après chaque voyage, le navire reste au port pendant deux ou trois jours de plus, ce qui permettra au quota de durer plus longtemps », a déclaré Lucas.

Cette suggestion a été faite au début de l'année par l'OPAGAC, qui, selon eux, aurait pu contribuer à réduire le nombre de jours en mer et réduire les captures d'albacore.

Pendant la période où les navires seront au port, les senneurs étrangers pourront effectuer l’entretien annuel dans d'autres ports de la région.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

national →

Top news


Archives

» Advanced search