Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
25°C
Go to mobile version:

Le pétrole recule à New York, lesté par le forage aux Etats-Unis

Monde | November 11, 2017, Saturday @ 10:30 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 346
Le pétrole recule à New York, lesté par le forage aux Etats-Unis

Le pétrole coté à New York a terminé en baisse vendredi sous l'effet d'une forte hausse hebdomadaire du nombre de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis,  (Bryan R. Smith / 30202530A / AFP)

Photo license  Purchase photo

(AFP) - Le pétrole coté à New York a terminé en baisse vendredi sous l'effet d'une forte hausse hebdomadaire du nombre de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis, signe d'une progression à venir de la production de brut.

Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre, référence américaine du brut, a perdu 43 cents pour clôturer à 56,74 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

Neuf puits de pétrole actifs supplémentaires dans le pays ont été listés, selon le dernier décompte de la société Baker Hughes, rattrapant ainsi la baisse marquée observée la semaine précédente (-8 puits).

"C'est une progression substantielle et un renversement de la tendance que l'on observe depuis plusieurs semaines", a commenté James Williams de WTRG.

"On peut s'attendre à ce que le mouvement perdure au moins jusqu'à la fin janvier. Les prix du pétrole montent depuis plusieurs mois et l'activité des puits met en général 2 à 3 mois pour répondre à cette hausse de prix", a ajouté le spécialiste.

Le prix du baril de brut a atteint lundi 57,35 dollars à la clôture, un plus haut depuis le 1er juillet 2015.

Un prix du pétrole à ce niveau pourrait continuer à soutenir l'activité américaine alors que les Etats-Unis ont produit, selon le dernier bilan hebdomadaire du département américain de l'Energie, un record de 9,62 millions de barils par jour.

Les investisseurs continuaient par ailleurs à suivre la montée de tensions au Moyen-Orient. Le chef libanais du Hezbollah Hassan Nasrallah a accusé vendredi l'Arabie saoudite de "détenir" le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri et d'avoir demandé à Israël, l'ennemi juré du mouvement chiite, de frapper le Liban.

alb/lo/sha

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

enviromnent →

Top news


Archives

» Advanced search