Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Un navire battant pavillon seychellois condamné à une amende de 34 000 € pour détention illicite d'ailerons de requin

Victoria, Seychelles | | November 18, 2017, Saturday @ 10:50 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sahron Meriton Jean, Betymie Bonnelame et Olivier Bodéré | Views: 644
Un navire battant pavillon seychellois condamné à une amende de 34 000 € pour détention illicite d'ailerons de requin

Il est interdit de cibler l'espèce uniquement pour ses ailerons aux Seychelles. (Matt Kowalczyk/flickr) Photo License: CC BY-NC 2.0

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Un bateau de pêche taïwanais battant pavillon seychellois a été condamné à une amende après avoir été arrêté au début du mois par une équipe régionale de surveillance des pêches dans les eaux de l’État insulaire alors qu’il était en possession de nageoires de requin.

Le navire « Poséidon » disposait de 729 kg d'ailerons de requin et le propriétaire a dû payer une amende d'environ 34 000 € (550 000 roupies).

Bien que la pêche des requins ne soit pas illégale aux Seychelles, il est interdit de cibler l'espèce uniquement pour ses ailerons. Bien que des ailerons aient été trouvés sur 'Poséidon' - un bateau de pêche industrielle à la palangre – il n'y avait pas de carcasses de requins à bord.

La pratique de la pêche aux ailerons de requin consiste à découper les nageoires très précieuses des requins et à rejeter le reste du requin, souvent encore vivant, dans la mer. Les requins sans nageoires coulent jusqu’à atteindre le fond marin où ils saignent à mort, se noient ou sont attaqués par d'autres prédateurs.

Le responsable du contrôle et de la surveillance de l'Autorité de pêche des Seychelles (AFS), Johnny Louys, a déclaré que la saisie est importante, car pour les 729 kg d'ailerons, environ 14,5 tonnes de corps ont été gaspillées.

« Cela enfreint les dispositions du Règlement sur la pêche des ailerons de requin », a déclaré Louys.

La réglementation des Seychelles sur la pêche des ailerons de requin, établie en 2006, stipule que nul ne peut, à bord d'un bateau de pêche, prélever les nageoires d’un requin, sauf en vertu d'une autorisation délivrée à cet égard par l'autorité des pêches des Seychelles.

Louys a ajouté : « Le navire n'a pas déclaré d'interaction avec des requins dans son journal de bord et, à ce titre, a enfreint les dispositions de la loi sur les pêches qui exigent que ces navires déclarent correctement ces interactions. »

La saisie a été effectuée par l'équipe régionale de surveillance des pêches comprenant la Commission de l'Océan Indien dont font partie les Seychelles.

 

L’île de la Réunion avait mis a disposition, le navire Osiris.

 

Louys a déclaré que cette saisie est également importante en termes de collaboration avec les partenaires régionaux dans la lutte contre la pêche illicite.

 

En vertu de la loi sur la pêche des Seychelles, ces infractions peuvent être soit poursuivies devant les tribunaux, soit punies d’une amende pouvant aller jusqu'à 30 500 € pour les ailerons de requin illégaux et 27 600 € pour les produits non déclarés.

 

L'Autorité de pêche des Seychelles a mis en place une série de mesures de contrôle et de surveillance pour s'assurer que les navires sont conformes aux lois nationales et aux obligations internationales.

 

Louys a déclaré que la saisie envoie le message fort que la SFA est active et impliquée dans la lutte contre la pêche illicite non déclarée et non réglementée.

 

Comme il s'agit d'une première infraction et que la pénalité n'inclut pas la confiscation du permis de pêche ou le retrait du pavillon, le navire Poséidon peut retourner pêcher dans les eaux des Seychelles. Le navire a déjà quitté l’archipel des Seychelles.

 

 

 

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: requin, SFA, pêche, COI

More from Actualités Nationales →

Related Articles

national →

Top news


Archives

» Advanced search