Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Les Seychelles vont explorer l'écosystème et les gisements de pétrole du plateau des Mascareignes

Victoria, Seychelles | | November 22, 2017, Wednesday @ 08:35 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame et Traduit par: Olivier Bodere | Views: 1493
Les Seychelles vont explorer l'écosystème et les gisements de pétrole du plateau des Mascareignes

Le plateau des Mascareignes, situé au Sud-Est de la zone économique exclusive des Seychelles, est sous l’administration conjointe des Seychelles et de Maurice. (Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Des experts seychellois étudieront l'année prochaine l'écosystème marin et les gisements d'hydrocarbures sur le plateau des Mascareignes , une frontière maritime administrée conjointement par les Seychelles et l'Île Maurice, a indiqué un officiel.

«La recherche inclura principalement, la collecte de données sur l'écosystème halieutique ainsi que sur l'exploration de gisements d’hydrocarbures», a déclaré Philippe Michaud, conseiller spécial au Département de l'économie bleue.

L'exploration se fera avec le Dr Fridtjof Nansen, un navire équipé pour la recherche marine avancée et multidisciplinaire appartenant à l'Organisation norvégienne pour la coopération au développement (NORAD).

Le navire sera envoyé sur le plateau des Mascareignes vers le mois de juin de l'année prochaine, et le calendrier de l'exploration dépendra du programme de recherche des scientifiques. 

Le plateau des Mascareignes est une vaste zone peu profonde de 8 à 150 mètres de profondeur située dans l'Océan Indien, au Nord et à l'Est de Madagascar. Le plateau s'étend sur environ 2000 km des Seychelles pour sa partie Nord jusqu'à la Réunion, plus au Sud. Il couvre une superficie de plus de 115 000 kilomètres carrés.

La recherche sera réalisée dans le cadre du projet Nansen sur l'approche écosystémique des pêches ( EAF) mis en œuvre par l' Organisation pour l' alimentation et l'agriculture (OAA/FAO) en collaboration avec l'Institut norvégien de recherche marine.

L'exploration se fera avec le Dr Fridtjof Nansen, un navire équipé pour la recherche marine avancée et multidisciplinaire. Photo License: CC BY-SA 4.0 

 Des scientifiques locaux du milieu marin et de l'environnement feront également partie de l'exploration.

"Ils seront en mesure de renforcer leurs connaissances sur la gestion durable des pêches face à la pression de pêche, la variabilité climatique, la pollution et d'autres facteurs de stress anthropiques", a déclaré M. Michaud.

Les discussions sur le plateau continental du Plateau des Mascareignes entre les Seychelles et Maurice ont commencé en avril 2002.

L'ONU a adopté la demande en mars 2011 et un an plus tard l'ancien président des Seychelles, à l'époque James Michel, et l'ancien Premier ministre mauricien, Navin Ramgoolam, ont signé les traités de gestion de la zone.

L'impact de la variabilité et du changement climatique sera également un autre élément de la recherche et sera basé sur comment l'effet du changement climatique diffère selon les régions.

Il y a des informations contradictoires quant aux conséquences du changement climatique sur l'upwelling côtier, un élément crucial concernant la production biologique de nombreuses zones de l’Afrique et concernant l'effet sur la pêche, a déclaré Michaud.

Sur la base du même modèle, les Seychelles avaient entamé des négociations avec la Tanzanie à propos d’une zone du plateau continental étendu près de la région d'Aldabra dans l'Océan Indien. Les deux pays n'ont finalement pas réussi a s'entendre.

La zone proposée s'étendait sur 200 milles marins au-delà des lignes de base des Seychelles à Aldabra.

 

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: plateau des Mascareignes, Organisation norvégienne pour la coopération au développement

More from Actualités Nationales →

Related Articles

enviromnent →

Top news


Archives

» Advanced search