Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Les Seychelles veulent améliorer la sécurité routière.

Victoria, Seychelles | | November 24, 2017, Friday @ 19:04 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 450
Les Seychelles veulent améliorer la sécurité routière.

Les nouvelles lois sur la sécurité routière devraient être implémentées au mois de mars de l’année prochaine. (Joena Bonnelame, Seychelles News Agency) 

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les automobilistes verront l’année prochaine de nouvelles mesures pour la circulation, après que le conseil des ministres des Seychelles a approuvé une nouvelle politique sur la sécurité routière. 

Lancé cette semaine dans le cadre des activités sur la sécurité routière, le document remplacera celui de 1983 et reflétera les développements actuels.

Présenté au cabinet par le département du transport routier, ce programme abordera des sujets tels que l'introduction de radars la pose de sabots, la mise à la fourrière de voiture et de l’émission de permis de conduire. Cela devrait entrer en vigueur au mois de mars de l'année prochaine.

Comme nous avons signé une déclaration avec « the United Nation’s Decade of Action for Road Safety 2011-2020 », des procédures de base doivent être mises en place pour garantir le respect de certaines normes internationales en matière de sécurité routière », a déclaré Patrick André, le secrétaire principal au département des transports terrestres.

M. André a dit mercredi à la SNA que la police va maintenant acquérir des radars qui les aideront à détecter les excès de vitesse.  "Les forces de l’ordre n’ont pas l’obligation de vous arrêter si vous roulez trop vite. Un jour ou deux après l'incident, vous recevrez une lettre relative à l'infraction ", a déclaré M. André. 

Pour dissuader les conducteurs, la police utilisera des appareils portables qu'ils pourront déplacer d'un site à l'autre.  Pour la pose de sabot et du remorquage des véhicules, le secrétaire principal a déclaré que cette mesure sera nécessaire, car certains conducteurs se garent négligemment sur la route, ce qui peut créer des dangers pour les autres usagers.

"Une fois que le sabot a été mis sur le véhicule, une dépanneuse l’enlèvera de la route pour la fourrière. Pour enlever le sabot, vous devriez payer une amende », a déclaré M. André. 

Dans la nouvelle loi, la façon dont les conducteurs sont testés lorsqu'ils apprennent à conduire ou à obtenir une autre catégorie de permis sera révisée  (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY 

Pour les véhicules remorqués, les propriétaires devront payer l'amende, qui comprendra le coût du remorquage et l'utilisation du parking par jour. Si le véhicule reste à la fourrière pendant plus de six mois, les autorités enverront un dernier rappel informant que le véhicule sera mis aux enchères s'il n'est pas retiré.

Tous  les coûts seront déduits de la vente et le solde restant sera envoyé à la personne concernée. M. André a également déclaré que dans le cadre de cette nouvelle procédure, ils veulent réviser la façon dont les conducteurs obtiennent leur permis. Il a évoqué la possibilité d'introduire des écoles de conduite.

"Certaines personnes sont intéressées dans la création de leur propre école de conduite, ce que nous encourageons. Cependant, la responsabilité de tester les conducteurs restera sous l'autorité compétente ", a déclaré M. André.

 La conception des routes, le stationnement des véhicules, les modifications et la sécurité des enfants à bord des véhicules figurent parmi les autres questions à traiter dans le cadre de la nouvelle loi sur la sécurité routière. 

M. André a dit que puisque l'éducation est un aspect clé quand il s'agit d'utiliser la route en toute sécurité, ils doivent retourner dans les écoles pour enseigner la sécurité routière aux jeunes. «Pendant la semaine de la sécurité routière, nous formons des enseignants pour aborder la sécurité routière avec les élèves.

Nous discutons actuellement avec le ministère de l'Éducation sur la façon dont cela peut être mieux intégré dans le programme scolaire ", a déclaré M. André. 

En prenant de telles décisions, les jeunes grandiront en sachant comment ils doivent se comporter en utilisant la route, a ajouté M. André. Il a appelé les conducteurs et les piétons à apprendre à coexister, à faire preuve de courtoisie et à utiliser la route de manière responsable, ce qui réduira les risques et d’éventuels accidents.  

Sous la 2e photo : Dans la nouvelle loi, la façon dont les conducteurs sont testés lorsqu'ils apprennent à conduire ou à obtenir une autre catégorie de permis sera révisée.      

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: permis de conduire, radars

More from Actualités Nationales →

national →

Top news


Archives

» Advanced search