Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les vies marines autour d’Aldabra et les groupes Amirantes seront des zones protégées des Seychelles

Victoria, Seychelles | | December 14, 2017, Thursday @ 18:51 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Ernesta Edité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 1201
Les vies marines autour d’Aldabra et les groupes Amirantes seront des zones protégées des Seychelles

L'atoll d'Aldabra sera l'une des deux nouvelles zones protégées désignées dès février prochain. (seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Deux nouvelles zones - autour des groupes Aldabra et Amirantes - seront désignées dès février prochain comme zones protégées dans le cadre d'un processus public de six ans appelé l'Initiative du Plan d'aménagement des zones marines des Seychelles.

Helena Sims - la chef de projet de l’initiative - a déclaré à la SNA la semaine dernière que la décision est en ligne avec la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique pour’améliorer la protection marine dans le monde entier.

Mme Sims a expliqué que le gouvernement reconnaissait que plus d'efforts sont nécessaires pour conserver les ressources marines et assurer un écosystème marin sain et bien entretenu pour les générations présentes et futures. Le changement soutiendra également la pêche, le tourisme et d'autres secteurs clés contribuant à l'économie bleue aux Seychelles.

Mme Sims a ajouté que «la décision de désigner davantage de zones protégées découle également de la signature, en 2016 d'un échange de dette contre changement climatique qui a converti une partie de la dette extérieure des Seychelles en ciblant la conservation et l'adaptation au changement climatique dans le pays. Cela a abouti à la mise en place du Seychelles Conservation and Climate Adaptation Trust, une fiducie privée indépendante.

L'échange de dettes est un mécanisme de financement récompensé et innovant destiné à aider les Seychelles - un groupe d'îles de l'Océan Indien occidental - à aborder la conservation et l'adaptation au changement climatique. The Nature Conservancy a fourni le financement, la conception technique et le leadership.

Mme Sims a déclaré que la nouvelle désignation est importante, car, actuellement, 47% des terres seychelloises sont protégées afin de conserver l’écosystème terrestre unique et important des îles, mais seulement 0,04% du territoire océanique l’est.

"Ces nouvelles zones amèneraient la superficie totale sous protection marine qui est actuellement de moins de 0,1 pour cent à 15,6 pour cent ou de 595 kilomètres carrés à plus de 210 000 kilomètres carrés."

Le groupe Aldabra, qui s'étend sur 74 400 kilomètres carrés, a été nommé dans la catégorie «Parc national marin» en vertu de la loi de 1969 sur les parcs nationaux et la nature. Cette zone est décrite par le Plan spatial marin comme une protection élevée de la biodiversité.
La deuxième zone - Amirantes au Banc Fortune- est de 136.750 kilomètres carrés et est désignée comme une catégorie «Zone de beauté naturelle exceptionnelle», en vertu de la même loi.

La deuxième zone sera Amirantes au Banc Fortune. (Salifa Karapetyan Seychelles News Agency ) Photo License: CC-BY

La deuxième zone sera Amirantes au Banc Fortune. (Salifa Karapetyan, Agence de presse seychelloise) Mme Sims déclare : "L'objectif de la zone du groupe Aldabra est d'augmenter ainsi que d'étendre la protection marine des eaux entourant Aldabra, Assumption, Cosmoledo et Astove, y compris le site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ces atolls sont des caractéristiques géologiques uniques - des atolls coralliens surélevés - et sont les seuls endroits dans l'archipel avec ce type d'habitat.

" Pour la deuxième zone - Amirantes au banc Fortune - cette désignation signifiera que les espèces et les habitats recevront une protection plus élevée qu'actuellement. Cela garantira que les activités économiques seront menées de manière plus durable afin de préserver l'intégrité de l'écosystème.

Mme Sims ajoute que les deux zones sont riches et diversifiées en termes de vie marine, un peu comme beaucoup d'eau des Seychelles. Face à l'incertitude liée au changement climatique et à la dynamique des écosystèmes, il est important de protéger les espèces et les habitats dans plusieurs endroits de l'archipel tels que tortues vertes et tortues imbriquées, les thons, les marlins et les baleines.

Les sites contiennent de nombreux oiseaux marins nicheurs, certaines des plus grandes colonies au monde pour trois espèces, et ont été identifiés par Bird Life International and Nature Seychelles comme des zones importantes d'oiseaux marins. Amirantes au banc Fortune contient des zones économiquement importantes pour la pêche locale et étrangère. Mme Sims a déclaré qu'ils travaillent avec ces secteurs pour améliorer la durabilité des activités de pêche compatibles.

"Le groupe Aldabra est particulièrement important pour les requins. Nous savons qu'il y a au moins 10 espèces de requins dans ces eaux. La présence de requins indique un écosystème sain. Il y a de sérieuses inquiétudes concernant la perte de requins aux Seychelles et dans le monde ", a déclaré Mme Sims.

Joanna Smith, responsable du processus MSP et de la science des Seychelles chez TNC Canada, déclare: «Une fois désigné en février 2018, l'état insulaire aura dépassé les 10% d'Aichi visés par la Convention pour la diversité biologique et le gouvernement des Seychelles aura atteint la moitié de son engagement envers l'objectif 14 de développement durable des Nations Unies.

" Ces zones soutiendront également la mise en œuvre du programme de l'économie bleue des Seychelles et l'intégration avec de nombreux autres projets et initiatives.

Il y a actuellement 18 zones marines protégées aux Seychelles, et six d'entre elles sont des parcs nationaux marins. Il existe également trois zones protégées de gestion des pêches, trois réserves spéciales, une zone protégée et quatre réserves de coquillages.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, Seychelles Conservation and Climate Adaptation Trust, The Nature Conservancy

More from Environnement →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search