Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La Cour suprême des Seychelles entend une affaire de présumée agression sexuelle contre une touriste russe

Victoria, Seychelles | | December 30, 2017, Saturday @ 08:50 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame et Traduit par: Olivier Bodere | Views: 1074
La Cour suprême des Seychelles entend une affaire de présumée agression sexuelle contre une touriste russe

Palais de justice de la République des Seychelles à l'Île du Port, où siège également la Cour suprême. (Seychelles News Agency)

(Seychelles News Agency) - Palais de justice de la République des Seychelles à l'Île du Port, où siège également la Cour suprême. (Seychelles News Agency)

- La Cour suprême des Seychelles a commencé à entendre cette semaine l’affaire d'un Mauricien jugé pour agression sexuelle sur une guide littéraire russe dans un complexe hôtelier en 2017.

La plaignante a demandé que son nom ne soit pas divulgué.
Avant de prendre position vendredi, la chroniqueuse - maintenant de retour aux Seychelles pour l'audience - a déclaré à la SNA qu'elle était là pour témoigner devant le tribunal afin de s'assurer que justice soit faite.
« Je pense vraiment que la personne devrait être enfermée parce que je ne veux pas que d'autres femmes subissent la même chose que moi. Ce qu'il m'a fait a été l'événement le plus effrayant de ma vie », explique l'auteur de voyages.
En mai l'écrivaine russe, de 39 ans, avait accusé de viol le Mauricien qui travaillait à Six Senses Zil Pasyon sur l'île de Félicité.

Elle a porté des allégations dans un courriel envoyé aux médias après l'incident dans lequel elle expliquait que son agresseur l'avait violée pendant 20 minutes et avait utilisé un couteau comme arme.

Elle avait dit que son agresseur avait accédé à sa chambre par une porte ouverte du balcon.

Le rapport médico-légal - qui comprend un test ADN, des déclarations, des vêtements, des photographies et certains éléments qui auraient été utilisés dans l'incident - a été présenté au tribunal et à l'avocat de la défense mardi,
L'accusé, âgé de 37 ans, a également comparu devant le tribunal, mais n'a pas témoigné immédiatement.
Le procureur, David Esparon, représentant le bureau du Procureur général, a déclaré qu'il ne commenterait rien de ce qui a été dit avant la décision finale du tribunal car cela pourrait porter préjudice à l'affaire.

Après le contre-interrogatoire de la plaignante, l'avocat de la défense, Basil Hoareau, a déclaré qu'elle laissait trop de zones d’ombres dans son témoignage à la cour et qu'elle donnait l'impression de porter de fausses allégations.
L'affaire est entendue par le juge Ronny Govinden.
La journaliste a déclaré après son retour en Russie qu'il lui a fallu deux mois pour se rétablir et qu’elle a dû voir un psychologue.
Elle a ajouté : "Je n'ai pas été capable de m'en remettre complètement même si ma quette de justice fait partie de ma thérapie."

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: cour suprême, Six Senses Zil Pasyon

More from Actualités Nationales →

Related Articles

buisness →

Top news


Archives

» Advanced search