Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles étudient la taxation des boissons sucrées en 2019 pour lutter contre l'obésité croissante

Victoria, Seychelles | | January 6, 2018, Saturday @ 12:18 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame et Traduit par: Olivier Bodere | Views: 952
Les Seychelles étudient la taxation des boissons sucrées en 2019 pour lutter contre l'obésité croissante

La taxe sur les boissons sucrées est l'une des mesures que les Seychelles doivent adopter pour répondre aux préconisations de l'Organisation mondiale de la santé. (Salifa Karapetyan, Seychelles News Agency).

(Seychelles News Agency) - Dans un effort pour contrer l'augmentation de l'obésité aux Seychelles, le gouvernement prévoit, pour 2019, d’adopter une taxe sur les boissons sucrées dans l’État insulaire afin de réduire les maladies associées à un apport élevé en sucre. Les taux de cette taxe n'ont pas encore été fixés.


Au cours des 20 dernières années, le niveau d'obésité aux Seychelles a augmenté rapidement, a déclaré la directrice de programme de l'unité cardio-vasculaire de l’hôpital des Seychelles, Barathi Biswanathan.

«Selon notre dernière étude, nous avons découvert que près de la moitié des enfants de notre population consomment trop de boissons sucrées», explique B. Biswanathan.

Pour lutter contre l'augmentation de l'obésité, les Seychelles ont adopté une stratégie de lutte contre les maladies non transmissibles visant à réduire le risque associé à ces maladies comme le diabète et l'obésité.

B. Biswanathan a remarqué que beaucoup d'enfants boivent plus d'une briquette de jus par jour. Une de ces briques contient plus de cinq cuillères à café de sucre. Elle indique que ces boissons qui n'ont aucune valeur nutritive, sont très addictives et donnent au corps beaucoup de calories superflues.

Aux Seychelles, beaucoup d'enfants boivent plus d'une briquette de jus par jour. (Salifa Karapetyan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

La taxe sur les boissons sucrées est l'une des mesures que les Seychelles, un groupe de 115 îles de l'Océan Indien occidental, doivent adopter selon les préconisations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2016.

En octobre 2016, l' OMS a exhorté les pays à commencer à taxer les boissons sucrées dans leur lutte contre l'épidémie d'obésité, soulignant que les hausses de prix peuvent réduire considérablement la consommation.

Cet objectif s’inscrit dans une volonté mondiale de faire baisser les taux d'obésité, alors qu’un adulte sur trois dans le monde est en surpoids.

Bien que l'OMS préconise une hausse de 20% des prix des boissons sucrées, Biswanathan a déclaré que le ministère de la Santé est toujours en discussion avec le ministère des Finances pour établir un système de taxation par pourcentage.

Biswanathan a déclaré que la taxe se concentrera sur des articles tels que la limonade et le jus avec sucre ajouté.

Les Seychelles ne sont pas le premier pays à imposer une taxe sur un produit sucré. Début 2014, le Mexique a introduit une taxe sur les boissons sucrées, ce qui a entraîné une hausse des prix de 10 pour cent.

« La taxe sur le sucré au Mexique a incité les gens à adopter d'autres boissons saines, comme l'eau et les jus de fruits frais», explique M. Biswanathan.

Des entrepreneurs locaux comme Keryl Bristol se sont lancés dans la production locale de jus frais dans le but de promouvoir un mode de vie plus sain dans la nation insulaire à travers sa société appelée Tropical Juices Seychelles .


K. Bristol a commencé la production en février, et a déclaré s’être lancée après avoir remarqué que "le marché local était saturé avec des jus importés riches en sucre et en conservateurs."


La SNA s'est entretenue avec un bodybuilder seychellois, Rodney Henriette, qui a déclaré que la pratique de son sport dépend d'une grande consommation de calories et que la taxe sur le sucre doit être appliquée de manière à ne pas affecter leur consommation.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Organisation mondiale de la Santé, obésité

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search