Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La démission soudaine du président de l'Assemblée nationale des Seychelles apporte des éloges, mais aussi des questions

Victoria, Seychelles | | January 30, 2018, Tuesday @ 21:19 in En français » POLITIQUE | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 1148
La démission soudaine du président de l'Assemblée nationale des Seychelles apporte des éloges, mais aussi des questions

Patrick Pillay a remis sa lettre de démission au bureau du greffier de l'Assemblée nationale lundi. (Joe Laurence, Seychelles News Agency)

 

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La démission soudaine de Patrick Pillay en tant que président de l'Assemblée nationale et membre élu du district d'Anse Boileau a suscité des réactions mitigées aux Seychelles. De nombreux dirigeants politiques l’ont remercié pour son service alors que certains résidents s'interrogent sur les raisons de sa démission.

M. Pillay a remis sa lettre de démission au bureau du greffier de l'Assemblée nationale lundi. Danny Faure - le chef d'État des Seychelles - un archipel dans l'océan Indien occidental, a remercié M. Pillay pour le rôle de leader qu'il a joué en tant que chef de la branche législative depuis son élection à la présidence.

M. Faure a déclaré: "M. Pillay s'est acquitté de ses responsabilités dans un style unique, qu'il a transformé l'Assemblée nationale en l'ouvrant et en la rapprochant de la population."

La démission de M. Pillay en tant que membre élu du district d’Anse Boileau signifie que les électeurs de cette circonscription iront aux urnes dans les 30 prochains jours pour choisir un nouveau représentant. La Commission électorale a annoncé que les élections partielles auront lieu les 24 et 25 février.

Le premier jour sera consacré à recueillir les voix des électeurs qui se trouvent dans les îles éloignées.

M. Pillay, le leader du parti Lalyans Seselwa, faisait partie de la coalition d'opposition Linyon Demokratik Seselwa (LDS), composée de quatre partis formés en 2016. Le leader du Linyon Demokratik Seselwa (LDS), Roger Mancienne, a déclaré que les membres du Conseil exécutif respectent la décision de M. Pillay qui a apporté une grande contribution à l'avènement d'une nouvelle ère dans le développement politique des Seychelles.

M. Pillay est devenu le troisième President de l'Assemblée nationale de la troisième République des Seychelles en septembre 2016.

M. Mancienne a déclaré que la situation posait quelques défis et que "le Conseil Exécutif du LDS s'occupera de ces derniers dans l'intérêt du parti et du pays".

"Nous avons déjà eu des réunions entre les dirigeants et avec notre équipe de l'Assemblée nationale. Je suis pleinement confiant dans l'avenir de LDS et je crois que nous allons maintenir l'unité et aller de l'avant avec notre travail ", a-t-il ajouté.

M. Mancienne a déclaré que le point de divergence dont M. Pillay lui a parlé est qu'il "est insatisfait du rythme auquel la configuration politique actuelle traite les problèmes rencontrés par le pays".

Le chef de l'opposition à l'Assemblée nationale, Wavel Ramkalawan, a également remercié M. Pillay pour sa contribution personnelle à l'effort de changement dans le pays et en particulier dans le paysage politique des Seychelles.

M. Ramkalawan a rassuré tous les partisans du LDS de l'engagement du parti à l'unité, au travail acharné et à la nécessité d'aller de l'avant avec le programme en vertu duquel le peuple leur a donné la majorité à l'Assemblée nationale.

La SNA a parlé à plusieurs membres du public quant à leur réaction suite à la démission de M. Pillay, qui n'a pas précisé la raison de son départ.

Ricky Pierre a déclaré que si M. Pillay a démissionné pour des raisons personnelles ou autres, il aurait dû donner une bonne explication au moins à ses partisans, qui le méritent.

"Je pense qu'il les a laissés tomber. Laisser la place à la spéculation n'est pas dans son intérêt ni dans celui des partis de l’opposition », a-t-il déclaré.

Peter Leon a dit qu'il était choqué par cette décision soudaine. "Tout semblait aller bien. Il y a beaucoup de spéculations, mais je ne sais toujours pas pourquoi. "

Dans une publication sur les médias sociaux, Noellie Alexander, membre exécutive de Lalyans Seselwa, un parti politique dont M. Pillay est le dirigeant, a déclaré que le président de l’Assemblé nationale est un homme avec plus de courage, d'intégrité et d'altruisme que beaucoup ne peuvent espérer être.

L'objectif principal de M. Pillay et de Lalyans Seselwa était de retirer le Parti Lepep au pouvoir et non pas de construire de nid douillet, chercher le pouvoir ou une position personnelle, a déclaré Mme Alexander dans sa publication. "Maintenant, nous pouvons revenir à notre objectif initial! Comme tant d'autres avant nous, on nous a offert toutes sortes de choses - y compris de grosses sommes d'argent - mais nous sommes restés fidèles à notre cause. "

Une autre personne avec lequel la SNA s’est entretenue, Peter Roselie, a déclaré: «Ton Pat, comme on le surnomme populairement, est un grand admirateur du Mahatma Gandhi. La question des principes est la clé de sa décision. Je respecte cet homme. "

Antoinette Magnan a dit à la SNA qu'elle ne s’attendait pas à cette nouvelle car M. Pillay faisait un bon travail en tant que Président de l’assemblée nationale et que pour les élections partielles, elle exercerait ses droits civiques et attendrait le résultat.

Les prochaines élections à l'Assemblée nationale aux Seychelles sont prévues pour 2021.

 

Politique » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Patrick Pillay, élection législative

More from Politique →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search