Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

« Il y a certaines personnes qui pensent que je suis un frein à leurs ambitions » Patrick Pillay explique les raisons de sa démission.

Victoria, Seychelles | | January 31, 2018, Wednesday @ 17:06 in En français » POLITIQUE | By: Rassin Vannier | Views: 2196
« Il y a certaines personnes qui pensent que je suis un frein à leurs ambitions » Patrick Pillay explique les raisons de sa démission.

Pillay a dit que le comité de son Parti Lalyans Seselwa allait se reunir très prochainement pour décider, de son avenir au sein du LDS. (Rassin Vannier SEychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - L’ancien président de l’Assemblée nationale des Seychelles, et députés du district d’Anse Boileau Patrick Pillay est sorti de son silence 3 jours après avoir démissionné de ses fonctions.

Il a expliqué que c’est une décision personnelle qui l’a poussé à remettre sa démission.

Il a dit qu’il ne contait pas prendre sa retraite politique.

Il a précisé que sa démission avait deux raisons, une personnelle et une politique.

 La première concernait des accusations qui avaient été faites par des députés, et dont l’affaire devait être réglée en dehors de la cour, mais que cela a été renvoyé à plusieurs reprises.

Pillay a explique qu’il avait demandé que cette affaire soit réglée avant le 30 janvier.

Il a dit que vu que les conditions n’étaient pas respectées, qu’il ne pouvait pas rester comme président de l’Assemblée ou des membres n’avaient pas de respect pour lui et n’avait pas honoré leur engagement.

Après les élections présidentielles de 2015 le parti dirigé par Patrick Pillay, Lalyans Seselwa, était entré dans une coalition pour former Linyon Demokratik Seselwa regroupant les principaux partis de l’opposition, dont le Seychelles National Party dirigé par Wavel Ramkalawan.

Pillay a expliquée qu’il sentait marginalisé au sein de la coalition du LDS.

« Il y a certaines personnes qui pensent que je suis un frein à leur ambition, moi, je ne suis pas prêt à rester assis et d’empêcher les gens d’accomplir leurs ambitions, c’est une autre raison de ma démission » a dit Pillay.

Il a expliqué qu’il avait informé le LDS de son choix de démissionner depuis le dimanche 28 janvier et que l’ensemble des membres étaient informés de sa décision.  

Il a dit que le pays ne va pas bien, et ne va pas dans une bonne direction.

« Les Seychellois souffrent, la cohabitation ne marche pas, en tant que président de l’Assemblée, j’ai donc décidé de démissionner » a dit Pillay.

« Quand j’ai décidé de sortir de ma retraite politique, j’avais comme mission de retirer du pouvoir le parti Lepep qui est au pouvoir depuis 41 ans cette année et mon désir reste le même » a-t-il dit.

Un parti de l’opposition réclame de nouvelles élections présidentielles aux Seychelles
Archives: Le dirigeant de Lalayans Seselwa, (L’Alliance des Seychellois) Patrick Pillay le 23 septembre 2017 rélcamant des élections présientielles (Rassin Vannier Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Pillay a redit qu’il souhaite toujours que des élections présidentielles soient organisées cette année.

L’année dernière, Pillay avait commencé une campagne pour réclamer des élections, mais les autres membres du LDS ne l’avaient pas suivi.

« Ce mois-ci, j’ai entendu M. Ramkalawan, dire qu’il doit y avoir des élections cette année, mais je ne disais pas cela l’année dernière » s’est étonnée Pillay.

Il a redit qu’il n’avait pas de problème avec aucun membre du LDS.

Pillay a dit que le comité de son Parti Lalyans Seselwa allait se reunir très prochainement pour décider, de son avenir au sein du LDS.  

« J’ai le soutien de la  majorité des membres, mais il y a certaines personnes qui ont exprimé qu’ils sont contre moi » a dit Pillay.

Il a aussi dit que Lalyans allait se prononcer si elle allait aligner un candidat pour les élections législatives partielles qui auront lieu dans le district d’Anse Boileau, les 24 et 25 février.

Patrick Pillay est un ancien ministre issu du parti au pouvoir Lepep qui a décidé de former son propre parti politique avec principalement d’anciens membres de ce parti.

Il était arrivé en troisième position lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2015 avec un score de 14, 19%.

 

Politique » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Patrick Pillay, Lalyans Seselwa, Wavel Ramkalawan, élection législative

More from Politique →

Related Articles

buisness →

Top news


Archives

» Advanced search