Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La qualité de l'apprentissage et l’enseignement sont les priorités principales du ministère de l'Éducation des Seychelles

Victoria, Seychelles | | February 8, 2018, Thursday @ 22:33 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta traduit par Rudie Bastienne | Views: 1052
La qualité de l'apprentissage et l’enseignement sont les priorités principales du ministère de l'Éducation des Seychelles

Le ministère de l'Éducation mettra en œuvre plusieurs nouvelles initiatives cette année. (Seychelles Nation)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Améliorer la qualité de l'enseignement et la qualité de l'apprentissage sont deux priorités du Ministère de l'Éducation et du développement des ressources humaines des Seychelles. 

Le ministre Joel Morgan a déclaré aux journalistes mardi que son ministère se concentre sur l'amélioration du système éducatif dans les écoles publiques. 

"2018 est une année importante pour nous. Nous avons plusieurs nouvelles initiatives que nous allons mettre en œuvre. Il s'agit de réorganiser notre système éducatif, de relever les défis auxquels nous sommes confrontés et d'améliorer la qualité de l'apprentissage et de l'enseignement », a déclaré M. Morgan. 

M. Morgan a donné sa première conférence de presse au siège du ministère dans le cadre de l'initiative gouvernementale de bonne gouvernance, de responsabilité et de transparence. 

"Les écoles et les établissements d'enseignement font face à de nombreux défis. Ceux-ci comprennent l'infrastructure et l'environnement scolaire, le manque d'équipement ainsi que le traitement des élèves ayant des difficultés d'apprentissage. Nous avons donc besoin d'un meilleur système pour améliorer les résultats », a déclaré M. Morgan. 

Le ministre a déclaré qu'au niveau secondaire, la plupart des enseignants ont une licence en éducation, certains ont une maîtrise et quelques-uns ont un doctorat. Mais environ la moitié des enseignants enseignants au niveau primaire n'ont pas de certificat. 

Le ministre Morgan a donné mardi sa première conférence de presse de l'année décrivant les priorités de son ministère (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY

L'objectif global du ministère est que tous les enseignants du primaire dans les écoles publiques des Seychelles - un groupe d'îles de l'Océan Indien occidental – obtiennent un certificat. 

«Nous voulons nous assurer que lorsque nous parlons de qualité de l'enseignement, les enfants qui passent par notre système primaire obtiennent la meilleure éducation possible et réussissent leurs études secondaires», a déclaré M. Morgan. 

M. Morgan a expliqué qu'au cours des cinq dernières années, beaucoup de ces enseignants voulaient poursuivre leur formation, mais ne pouvaient pas le faire. Le ministère se lance maintenant dans un programme de formation vigoureux pour ses enseignants du primaire, a-t-il déclaré. 

"200 de ces éducateurs se sont déjà inscrits à la formation continue pour obtenir leurs certificats. D'autres optent pour passer leurs diplômes et pour des cours connexes à l'Institut de formation des enseignants des Seychelles (SITE). " 

M. Morgan a ajouté que des discussions ont également commencé avec l'Université Edith Cowan, basée à Perth, en Australie, afin de relancer une formation de licence en éducation. 

"Nous espérons que ce cours pourra être organisé par l'Institut de formation des enseignants des Seychelles - SITE. De plus, nous entreprenons un programme de maîtrise en leadership éducatif en collaboration avec l'Université des Seychelles et d'autres universités avec lesquelles nous pouvons collaborer. C'est pour mieux former nos dirigeants dans les écoles et autres établissements d'enseignement ", a déclaré M. Morgan. 

Le ministère a déclaré que s'il est important de se concentrer sur la qualité de l'enseignement, il est également crucial de surveiller la façon dont l'enseignant intervient. «Nous devons mettre en place des systèmes de suivi qui analyseront et évalueront la qualité et la prestation de l'enseignement afin que nos efforts se traduisent en résultats», ajoute M. Morgan.

La semaine dernière, le ministère a annoncé que 50 enseignants de l’Île Maurice et de Zambie devraient commencer à enseigner dans les écoles publiques en février dans le cadre des efforts du gouvernement pour contrer le manque d'enseignants locaux. Des enseignants des Philippines, de Madagascar et des Fidji devraient également être recrutés au cours de l'année. 

M. Morgan a également expliqué que l'enseignement secondaire devrait également s’attendre à un processus de restructuration complet dans les prochaines années avec l'introduction de la voie technique et académique ainsi que la voie secondaire générale. 

«Cela fait plusieurs années maintenant que les établissements d'enseignement postsecondaire n'ont pas été en mesure d'utiliser leur système de quotas, de sorte que le système est devenu caduc. Nous allons désormais nous en débarrasser », a déclaré M. Morgan ajoutant que« il appartiendra maintenant à ces institutions de définir leurs propres conditions d'entrée et ce sera leur prérogative de les autoriser dans leurs cours ». 

Cette année, seulement 41% des candidats ont pu entrer dans des établissements d'enseignement postsecondaire. Les 59% restants devront maintenant passer par le processus d'appel. 

Parmi les autres sujets abordés lors de la conférence de presse figuraient une stratégie pour la rétention des enseignants, l'autonomie des écoles publiques, les politiques relatives à l'intimidation et à l'obésité, ainsi que la signature d'un contrat social avec les parents.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: l'Institut de formation des enseignants des Seychelles, l'Université Edith Cowan, education

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search