Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L’État de la nation : le président Faure annonce des mesures pour réduire le coût de la vie et des chantiers pour soutenir le développement des Seychelles.

Victoria, Seychelles | | March 7, 2018, Wednesday @ 10:14 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 798
L’État de la nation : le président Faure annonce des mesures pour réduire le coût de la vie et des chantiers pour soutenir le développement des Seychelles.

Le président des Seychelles, Danny Faure, a prononcé son discours sur l'état de la nation mardi.  (State House)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Photo : Le président des Seychelles, Danny Faure, a prononcé son discours sur l'état de la nation mardi.

Le président des Seychelles, Danny Faure, a annoncé que le salaire minimum et les prestations de sécurité sociale de la nation insulaire augmenteront lors de son discours sur l'état de la nation mardi.

Le président a également défendu la décision d'autoriser l'Inde à utiliser une île comme base militaire, affirmant que cela permettrait d'améliorer la sécurité des Seychelles.

Dans son discours prononcé à l'Assemblée nationale, M. Faure a déclaré que «l'état de la nation dépend de l'état de nos familles, de l’état de nos communautés ainsi que de l’état de notre économie».

Il a déclaré qu'à part mesurer les progrès en termes de PIB par habitant, ou le salaire moyen de la population, "nous mesurons aussi nos progrès au travers du succès de notre peuple".

En ce qui concerne les mesures visant à réduire le coût de la vie, M. Faure a déclaré que les citoyens à bas salaires sont les plus touchés par l’augmentation du coût de la vie.

"Nous avons décidé qu'à partir du 1er janvier 2019, le salaire minimum augmentera pour atteindre 5 250 roupies seychelloises par mois. En conséquence, nous augmenterons également les prestations de sécurité sociale pour nos citoyens âgés, qui passeront de 5 050 roupies seychelloises à 5 250 roupies seychelloises par mois à partir de janvier 2019 », a-t-il ajouté.

Le gouvernement des Seychelles, un archipel de l'ouest de l'océan Indien, s'est également attaché à encourager les importateurs locaux à importer des marchandises provenant de nouveaux marchés.

"Par exemple, après ma visite d'État au Kenya l'année dernière, les agences concernées ont visité et confirmé que nous pouvons importer de la nourriture du Kenya en toute sécurité. Aujourd'hui, le Kenya est une nouvelle source de produit. Le gouvernement a également entamé le même processus avec l'Ethiopie. "

Le président Faure et le président Kenyatta ont conclu un accord de grande envergure afin de renforcer les liens commerciaux et sécuritaires lors de sa visite l'année dernière.(State House) Photo License: CC-BY

M. Faure a indiqué qu'en travaillant avec des producteurs plus proches des Seychelles, les frais de transport seraient moins élevés et, de ce fait, le coût de la vie diminué. 

Dans les domaines où les Seychelles se portent bien, le président Faure a déclaré que les citoyens seychellois doivent également en bénéficier.

L'une des entreprises seychelloises se portant très bien est la Seychelles Petroleum Company (SEYPEC). En 2000, le gouvernement a décidé d'investir dans l'achat de pétroliers et aujourd'hui SEYPEC a remboursé tous ses prêts.

M. Faure a déclaré que "le gouvernement a décidé que le moment est venu pour les Seychellois de partager le succès de cette entreprise. A partir de novembre cette année, 20% de SEYPEC seront privatisés. Cet investissement sera exclusivement réservé aux Seychellois. "

Une autre préoccupation majeure pour les Seychelles en tant que nation insulaire est la question de la disponibilité des terres.

M. Faure a indiqué qu'une étude technique avait permis au gouvernement d’identifier exactement où il était possible de procéder à la remise en état des terres. En conséquence, il y a cinq endroits spécifiques que le gouvernement a décidé de récupérer.

Ceux-ci comprendront la région autour de l'île Hodoul près de Victoria, la capitale, une extension de l'île artificiel Ile Aurore près du quartier nord d'Anse Etoile, la zone industrielle de Providence et de Roche Caiman le long de la côte Est et Grand Anse Praslin.

Ces cinq projets d’extension, ainsi qu’une réserve de 600 000 mètres cubes de «corail», coûteront 67 millions d'euros.

Dans son discours sur l'état de la nation, M. Faure a également parlé des infrastructures militaires qui seront construites sur l'île d’Assomption par le gouvernement indien.

Un sujet contesté par plusieurs citoyens concernés, y compris un groupe nouvellement formé, SAVE THE ALDABRA ISLAND GROUP, qui est contre les installations militaires proposées. Le groupe organise des manifestations tous les samedis à Victoria.

 M. Faure a également parlé des infrastructures militaires qui seront construites sur l'île d'Assomption par le gouvernement indien. (Patrick Joubert)  Photo License: CC-BY

"Aujourd'hui, nous restons vulnérables. Le trafic de drogue dans nos eaux est un problème majeur. L'exploitation illégale de nos ressources est un problème majeur. Notre zone maritime est vaste, et nous devons reprendre le contrôle de notre territoire ", a déclaré M. Faure.

Les Seychelles ont une vaste zone économique exclusive de 1,37 million de kilomètres carrés, plus de 8500 fois la taille de Mahé, l'île principale ce qui rend la détection des activités illégales difficile, a déclaré M. Faure.
Le président des Seychelles a déclaré que Assomption est le meilleur emplacement possible pour des installations de Garde côtière en fonction des besoins et des intérêts des Seychelles.

Il faut trois jours pour qu'un bateau de la Garde côtière de Mahé arrive à Assumption et environ trois heures pour un aéronef dornier des Forces de défense du peuple des Seychelles de Mahe pour atteindre Assumption.

«Une installation de Garde côtière sur une partie de Assomption protégera Aldabra, Astove et Cosmoledo, et fournira la sécurité dont le pays a un besoin urgent dans ce coin de notre territoire. Le reste de Assomption sera réservé à un développement touristique ", a déclaré le président.

Il a réitéré que "Assomption appartient aux Seychelles et aux Seychellois et qu’aucun terrain sur ce dernier n'a été vendu ou loué au gouvernement de l'Inde. "

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Assomption, état de la nation. Seypec

More from Actualités Nationales →

Related Articles

national →

Top news


Archives

» Advanced search