Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Une enquête a été ouverte après la divulgation d’un accord militaire pour une base militaire entre les Seychelles et l’Inde.

Victoria, Seychelles | | March 8, 2018, Thursday @ 21:51 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel :Laurence, Betymie Bonnelame Traduit par: Olivier Bodéré | Views: 831
Une enquête a été ouverte après la divulgation d’un accord militaire pour une base militaire entre les Seychelles et l’Inde.

Le projet initial d’infrastructures militaires construites sur l'île d'Assomption et le document révisé ont tous deux été divulgués sur les réseaux sociaux. (Patrick Joubert) 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le gouvernement des Seychelles a lancé une enquête après la divulgation sur les réseaux sociaux , mercredi, de l'accord initial d'un projet de plan commun avec l'Inde concernant la construction d'infrastructures militaires sur l'île reculée d'Assomption.

S'adressant à la presse jeudi à State House, le vice-président Vincent Meriton a déclaré que quiconque a partagé les plans a de ce fait violé la Loi sur le secret et la Constitution.

"Si nous ne faisons rien maintenant, alors tout le monde pensera que sous le prétexte de la démocratie et du libre accès à l'information, n'importe qui peut publier des documents officiels qui ne sont pas censés être du domaine public".

Les Seychelles et l'Inde ont signé en janvier un accord sur 20 ans qui permettra la construction d'infrastructures militaires sur l'île d'Assomption. L'accord a été signé pour la deuxième fois après révision du premier signé en mars 2015.

"Nous avons rédigé un résumé de l'accord et l'avons présenté au public", a déclaré Meriton. "Ce qui s'est passé sur les médias sociaux a été un choc pour nous. Cela révèle comment certaines personnes travaillent en dépit des principes ", a-t-il ajouté.

À l'heure actuelle, l'accord initial est conservé par le ministère des Affaires étrangères, le bureau du procureur général, la maison d'État et le bureau du médiateur.

Meriton a déclaré que les deux versions de l’accord ont été divulguées sur les médias sociaux, mais que le gouvernement "continuera ses réunions publiques dans les districts pour informer le public."

Des réunions régionales sont organisées avec le public pour fournir des explications sur le projet proposé sous la direction du vice-président.

Depuis la signature de l'accord révisé, les citoyens concernés ont soulevé leurs objections au projet. Une manifestation est organisée chaque samedi dans la capitale de l'archipel dans l'ouest de l'Océan Indien.

 Des manifestations de citoyens concernés sont organisées chaque samedi dans la capitale. (Seychelles News Agency)         

Le président des Seychelles, Danny Faure, a déclaré mardi dans son discours sur l'état de la nation que "aujourd'hui, nous restons vulnérables. Le trafic de drogue sur nos eaux est un problème majeur. L'exploitation illégale de nos ressources est un problème majeur. "

«Notre zone maritime est vaste et nous devons reprendre le contrôle de notre territoire», a déclaré Faure. Les Seychelles possèdent une zone économique exclusive étendue sur 1,37 million de kilomètres carrés, plus de 8500 fois plus grande que Mahé, l'île principale, ce qui rend difficile la détection des activités illégales ", a déclaré le président.

Meriton a déclaré que le projet sur l'île d'Assomption est « encore en phase de conception et qu'il n'y a pas de coûts clairement attribués pour le moment. Il couvrira environ un quart de l'île isolée à environ 1140km au Sud-Ouest de l'île principale de Mahé, aux Seychelles. »

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Assomption.

More from Actualités Nationales →

arts&culture →

Top news


Archives

» Advanced search