Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Pris dans les filets! La FIU attrape des escrocs d’investissements européens en flagrant délit

Victoria, Seychelles | July 1, 2014, Tuesday @ 20:12 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Hajira Amla | Views: 1570
Pris dans les filets! La FIU attrape des escrocs d’investissements européens en flagrant délit

Le film Le Loup de Wall Street avec Leonardo Dicaprio (James Terrell,Flickr)   Photo license: CC BY-NC-SA 2.0

(Seychelles News Agency) - Les investigateurs financiers des Seychelles ont mis à jour un syndicat de fraudeurs d'investissements européens utilisant un compte offshore enregistré dans l'archipel de l'océan Indien à travers lequel ils coulaient leurs produits illégaux. 

L’arnaque, largement connue comme «l’escroquerie à la chaudière", est similaire à celle décrite dans le film nominé aux Oscars, Le Loup de Wall Street, a rapporté des millions de roupies seychelloises frauduleuses en Euros. 

Selon un communiqué de presse de la Seychelles Financial Intelligence Unit (FIU) publié ce matin, les fonds d’un montant de 4, 6 millions de roupies (environ370 000 dollars) ont été gelés par la Cour Suprême des Seychelles. 

Dans ce cas d’espèce, le syndicat qui exploitait une société appelée DCA Group Limited, une société enregistrée en Dominique, une ile dans les Caraïbes, avait ouvert un compte bancaire aux Seychelles. 

Selon les experts de la FIU, le fait même qu'un compte bancaire offshore est ouvert dans un pays au nom d'une société nouvellement créée et enregistrée dans une autre juridiction offshore, est un signe évident d’activités financières illicites.

‘’ Lorsque le compte a été ouvert aux Seychelles les documents stipulaient que l’objet de la compagnie était d’offrir des services en architecture à ses clients européens’’, indique le communiqué de la FIU. L’enquêté a révélé que le bénéficiaire désigné était un agent de nationalité thaïlandaise. "

Une enquête plus approfondie de la FIU révéla que les fonds transférés dans le compte aux Seychelles n’étaient pas pour le  paiement de services d'architecture, mais plutôt pour des actions qui avaient été prétendument achetées dans deux sociétés constituées pour l’occasion afin de ressembler à des compagnies légitimes. 

‘’Ces actions leur ont été offertes par du personnel de télévente qui se sont présentés comme des courtiers d’investissements. Une fois que les fonds ont été transférés dans le compte DCA toutes les communications des courtiers avaient cessé et ils ont disparu tout simplement chez ​​les investisseurs’’, a déclaré la FIU. 

Attention aux investisseurs escrocs 

La technique utilisée est ainsi appelée « escroquerie de la chaudière » parce que des courtiers non autorisés d'investissement offshore, souvent assis dans un sombre étroit bureau, utilisent une technique de vente à haute pression pour duper leurs victimes à leur insu par téléphone. Les correspondants au téléphone essayent d’escroquer les investisseurs potentiels en les proposant de les vendre des actions qui, soit n’existent pas ou sont si dépourvues de valeur qu’elles sont presque impossibles à vendre.

Souvent les fraudeurs établissent leur compagnie dans un pays, travaillent dans un autre pays et essayent d’arnaquer leurs victimes dans un troisième pays, tout juste pour rendre leur détection difficile afin de les traduire en justice. 

Il est souvent promis aux victimes d'énormes rabais et des conseils «secrets» sur les actions, par des courtiers assez persuasifs qui lisent souvent des scripts préparés à l’ avance. Les courtiers les font parvenir des brochures et de faux documents et, les conduit sur des sites web sur lesquels il n’y a que des informations fausses et confuses libellées dans un jargon technique afin d’essayer de rendre toute l’opération crédible. 

L’Autorité de contrôle financière de la Grande-Bretagne (Britain’s Financial Conduct Authority) a estimé qu’environ 200 millions de livres ($ 342, 000,000) sont escroqués chaque année à des victimes britanniques.

Le «cadre juridique le plus efficace» dans la région

La FIU des Seychelles travaille avec les services du Procureur général depuis 2011 afin de porter cette affaire devant les tribunaux pour faire face aux lois rigoureuses de lutte contre le blanchiment d'argent de l’ile.

Selon la FIU, ce cas "est une réaffirmation à la communauté internationale de l'engagement de la République des Seychelles à traquer toute exploitation des services financiers de l'offshore à des fins criminelles."

L'unité d'enquête affirme que la chaîne de conformité active formée par le secteur bancaire, les enquêtes de la FIU, les poursuites par le bureau du Procureur général et l'arbitrage judiciaire indépendant par les tribunaux, est la raison pour laquelle les Seychelles sont sur ​​la bonne voie pour être reconnues comme ‘’le cadre juridique le plus efficace dans la région par les organisations internationales et les experts ".

 

 

 

 

 

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Financial Intelligence Unit, fraudeurs d'investissements

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search