Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Gestion des prises accessoires: les Seychelles souhaitent une meilleure utilisation des poissons capturés involontairement en mer

Victoria, Seychelles | | April 9, 2018, Monday @ 17:00 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 564
Gestion des prises accessoires: les Seychelles souhaitent une meilleure utilisation des poissons capturés involontairement en mer

La première phase de son ministère se concentrera sur les prises accessoires capturées par les senneurs. (Seychelles Fishing Authority)

(Seychelles News Agency) - Le ministère de la Pêches des Seychelles souhaite voir une meilleure utilisation des prises accessoires - les poissons capturés involontairement par les pêcheurs – arrivant au Port Victoria après avoir constaté un intérêt accru de la part des investisseurs, a indiqué un haut responsable.

Ce sont quelques-uns des objectifs de la nouvelle «Politique de gestion des prises accessoires» qui a été approuvée par le Conseil des ministres.

"Depuis le début de la pêche industrielle dans la région, on s'est toujours plaint que les senneurs pêchent des poissons qu'ils ne ciblent pas, ce qu'on appelle des prises accessoires", a déclaré Jude Talma, le secrétaire principal de la pêche.

Ces prises accessoires sont larguées en mer, a-t-il ajouté. Par conséquent, certains pays de la région ont demandé que ces prises accessoires soient ramenées à terre afin d’être consommées ou transformées.

«Dans la région, il n'y avait pas de pays pouvant prendre ces prises accessoires ou il n'y avait pas assez de facilités pour qu'ils traitent ces derniers», a expliqué M. Talma.

Au cours des cinq dernières années, le ministère a constaté que les particuliers et les investisseurs s'intéressaient de plus en plus au traitement ou à la vente de ces prises accessoires. Par conséquent, le ministère a jugé nécessaire de mettre en place une politique de gestion des prises accessoires.

M. Talma a déclaré à la SNA qu'au cours de la première phase, son ministère se concentrera sur les prises accessoires capturées par les senneurs. Tous les senneurs qui débarquent ou transbordent leur thon à Port Victoria devront débarquer leurs prises accessoires aux Seychelles.

Cela s'appliquera également aux palangriers et aux pêcheries semi-industrielles pendant la deuxième phase de la mise en œuvre.

L'année dernière, la Commission des thons de l'océan Indien (CTOI) a approuvé la résolution 17/04 demandant aux pays membres d'interdire le rejet d'espèces non ciblées, sauf s'il s'agit d'espèces interdites ou de poissons impropres à la consommation. Le secrétaire principal a déclaré que cette résolution stimulera la coopération des senneurs battant pavillon des Seychelles.

Les navires devront déclarer toutes leurs captures, y compris les prises accessoires, à l'Autorité des pêches des Seychelles (SFA).

"Il y a aussi des observateurs à bord des navires. Cependant, un navire a toujours le droit de rejeter une certaine quantité de poisson en mer, si elles sont impropres à la consommation, ce qui devrait également être rapporté ", a déclaré M. Talma.

L'objectif à court terme est de pouvoir traiter la plupart des prises accessoires débarquées aux Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'océan Indien occidental. Afin d’éviter le gaspillage, les autorités compétentes autoriseront le transfert d'un certain montant vers d'autres pays.

"Une taxe encore à être déterminé par l'autorité portuaire sera perçue là-dessus. Ce faisant, nous réduirons le gaspillage et le déversement de prises accessoires ", a déclaré M. Talma.

Il a ajouté que les propriétaires de bateaux devront stocker ces prises accessoires à la température appropriée avant de les débarquer. Ces poissons seront utilisés pour la consommation tels quels ou en tant que produits à valeur ajoutée, transformés en aliments pour animaux ou utilisés comme appâts par les pêcheurs artisanaux.

Bien que le ministère fournira une licence aux investisseurs intéressés, le nombre émis sera limité.

La politique nouvellement approuvée assurera également la protection des espèces vulnérables et menacées et garantira la durabilité des stocks d'espèces de prises accessoires. Cela permettra également de minimiser les impacts négatifs de la pêche sur le milieu marin.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: les prises accessoires, pêche, SFA

More from Actualités Nationales →

Related Articles

buisness →

Top news


Archives

» Advanced search