Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles rassemblent des informations actualisées sur les forêts grâce à un nouvel inventaire national

Victoria, Seychelles | | May 9, 2018, Wednesday @ 12:24 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Ernesta et Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 876
Les Seychelles rassemblent des informations actualisées sur les forêts grâce à un nouvel inventaire national

Les Seychelles ont 45 500 hectares de terres et on estime que la superficie forestière est de 40 600 hectares. (Gerard Larose)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles se lanceront dans un nouveau projet visant à fournir des informations exactes et à jour sur l'état des forêts de la nation insulaire, y compris des données sur les espèces endémiques et indigènes.

Le projet sera réalisé grâce à un inventaire forestier national qui sera mis en œuvre par le ministère de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement climatique avec le soutien technique de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

John Quilindo, de la section des forêts du ministère, a déclaré: "L'évaluation intégrée des ressources forestières et arboricoles au niveau national permettra au pays de produire les informations requises pour les stratégies et les prises de décision."

M. Quilindo a indiqué que l'exercice qui à débuté en avril produira également les informations nécessaires afin de permettre aux Seychelles de se conformer aux exigences internationales en matière de rapports tels que la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, la Convention sur la diversité biologique et l'évaluation des ressources forestières mondiales.

Selon M. Quilindo, l'inventaire forestier national est attendu depuis longtemps, car le dernier inventaire forestier national aux Seychelles - un groupe d'îles dans l'océan Indien occidental - a été réalisé en 1993.

Vingt-cinq ans plus tard, M. Quilindo a déclaré: «Ce projet vise à introduire un nouveau système de collecte de données aux Seychelles, incluant toutes les nouvelles exigences d'information, améliorant la transparence, la cohérence et fournissant des standards internationaux pour les rapports.

Jason Jacqueline, directeur de l'Autorité des parcs nationaux des Seychelles qui gère toutes les forêts classées comme zones protégées, a déclaré que l'inventaire qui se tiendra sur deux ans fournira des informations indispensables.

"Sans l'inventaire, nous ne savons pas ce que nous gérons et comment nous le faisons. C'est un gros inconvénient pour le pays. Cette étude sera celle où la dernière technologie sera utilisée.

Ceux-ci incluront la télédétection, les images satellites et tous ces équipements et outils sophistiqués peuvent être reliés directement à un ordinateur et à Internet. Cela permettra à notre personnel de traiter plus facilement les informations collectées. "

La FAO formera des techniciens et des agents forestiers à la nouvelle technologie. M. Quilindo ajoute que «la gestion durable des terres forestières et des ressources arborées nécessite des informations adéquates et fiables sur l'étendue et l'état des ressources existantes et les changements au fil du temps».

M. Jacqueline a déclaré qu'avec cela "l'autorité espère obtenir des informations sur les endémiques telles que le palmier voleur ou le palmier latanier qui, en raison de leur valeur économique, craint d'être surexploité".

«En réalité, toutes nos forêts ont besoin d'un inventaire car cela nous aidera à savoir quelles ressources nous avons, où elles se trouvent ainsi que leur quantité», a déclaré M. Jacqueline.

La National Parks Authority a des bureaux forestiers sur les trois îles principales de Mahé, Praslin et La Digue. M. Jacqueline a déclaré que le personnel de ses bureaux bénéficierait grandement de l'exercice, car ils sauraient quel type d'information recueillir sur chaque site.

Les Seychelles ont 45 500 hectares de terres. On estime que la superficie forestière est de 40 600 hectares ou 90% des terres du pays. Environ 90 pour cent des forêts sont des plantations naturelles. Plus de 45% des forêts se trouvent dans des parcs nationaux ou d'autres zones de conservation.

L'île principale de Mahé, en particulier, possédait des forêts exceptionnelles de feuillus de bwa nat, bwann fer, bwa gayak qui sont maintenant protégées mais qui étaient traditionnellement utilisées dans la construction. Bwa gayak était très utilisé pour construire des bateaux.

D'autres bois précieux incluent Capuscin et Bwa rouz, populaire pour la menuiserie. Le Santol et l'Acajou sont des espèces introduites mais ont également une valeur boisée importante.

La végétation des Seychelles est extrêmement précieuse du point de vue de la conservation puisque 35% des espèces sont endémiques.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: National Parks Authority, forêts

More from Environnement →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search