Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Un projet de loi visant à accroître la sécurité des passagers, des petits bateaux de pêche aux Seychelles

Victoria, Seychelles | | May 16, 2018, Wednesday @ 17:05 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Julia Mabrook, Betymie Bonnelame, et Rudie Bastienne | Views: 343
Un projet de loi visant à accroître la sécurité des passagers, des petits bateaux de pêche aux Seychelles

Photo : La nouvelle loi aidera l'Autorité à réduire le nombre de bateaux de pêche perdus en mer, en particulier pendant la mousson du sud-est qui se déroule de mai à octobre. (SMSA)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - L'amélioration de la sécurité à bord des bateaux de passagers et des petits bateaux de pêche est l'objectif d'une nouvelle loi proposée par la Seychelles Maritime Safety Administration (SMSA).

La loi proposée est l'un des sujets discutés lors d'un atelier de cinq jours se déroulant dans la nation insulaire sur la sécurité des ferrys et des bateaux de pêche domestiques. Un projet de loi devrait être soumis pour approbation le mois prochain à l'Assemblée nationale - l'organe législatif des Seychelles, un archipel dans l'océan Indien occidental.

"Nous ferons deux choses durant cet atelier. Nous discuterons de la sécurité sur les ferrys, dans notre cas le Cat Coco, et de la sécurité sur les petits bateaux de pêche ", a déclaré Joachim Valmont, directeur général de l'Administration de la Sécurité maritime, lundi à la presse.

M. Valmont a déclaré que la "révision de nos lois permettra à la SMSA de devenir l'autorité enquêtrice et délivrera les certificats de sécurité sur les navires de pêche, ce que nous ne faisions pas auparavant".

La nouvelle loi aidera l'Autorité à réduire le nombre de bateaux de pêche perdus en mer, en particulier pendant la mousson du sud-est qui se déroule de mai à octobre. Les vents violents de cette période rendent la mer assez agitée.

M. Valmont a déclaré qu'il est courant de voir des pêcheurs se perdre en mer pendant la saison de la mousson du sud-est et il est important d'améliorer cette situation.

L'atelier, qui se déroulera du 14 au 18 mai, est organisé par SMSA en partenariat avec trois consultants de l'Organisation maritime internationale (OMI) et financé par le gouvernement norvégien.

L'un des consultants de l'OMI, Miguel Nunez, a déclaré à la presse qu'il était là pour aider les Seychelles à se conformer pleinement aux lois de l'Organisation maritime internationale. Il a déclaré que de nombreux pays ne respectent pas les lois internationales sur les navires à passagers.

"Cette question est très importante, donc nous allons traiter cela afin d’avoir plus de connaissances sur les outils dont ils disposent pour implémenter cette réglementation. Enfin, nous nous occuperons des bateaux de pêche. Ce pays a beaucoup de zones de pêche et il est important que vous appreniez des différents outils de sécurité », a déclaré M. Nunez.

La révision de la loi sur la SMSA, qui a été réalisée en collaboration avec le ministère du Tourisme, de l'Aviation civile, des Ports et de la Marine, permettra à l'autorité de devenir autonome.

La nouvelle loi devrait être implémentée au début de l'année prochaine et, une fois en vigueur, il y aura des pénalités pour les navires non conformes après l'expiration du délai de grâce.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Seychelles Maritime Safety Administration

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search