Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les forces de l'ordre et les agences gouvernementales doivent combattre la corruption conjointement, a déclaré un haut responsable aux Seychelles

Victoria, Seychelles | | May 25, 2018, Friday @ 19:42 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 343
Les forces de l'ordre et les agences gouvernementales doivent combattre la corruption conjointement, a déclaré un haut responsable aux Seychelles

Photo : Un autre point discuté lors de la réunion est de comment identifier les secteurs les plus exposés à la corruption.. (Steven Depolo/Flickr) Photo License: (CC BY 2.0)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Davantage que la simple mise en place d'une institution ou d'une commission doit être fait pour lutter contre la corruption, a déclaré vendredi un haut responsable de la Commission indépendante contre la corruption de Maurice.

Navin Beekary - le président et le directeur général de la commission mauricienne - s'exprimait lors d'une réunion consultative de haut niveau sur la corruption vendredi aux Seychelles.

M. Beekary, qui dirigeait également la réunion, a déclaré: "Il doit y avoir une plus grande collaboration entre les forces de l'ordre et les agences gouvernementales."

"Au cours de la réunion, nous avons discuté de la manière dont Maurice peut aider les Seychelles dans leur façon d'enquêter, de partager des informations et de prévenir la corruption", a ajouté M. Beekary.

L'objectif de la réunion consultative était de rassembler différentes agences aux Seychelles, un groupe de 115 îles de l'océan Indien, afin de mieux lutter contre la corruption.

La Commission anti-corruption des Seychelles a été créée en vertu de la Loi anti-corruption de 2016, tandis que Maurice a créé la Commission indépendante contre la corruption en 2002.

   

Photo : La Commission anti-corruption des Seychelles est encore nouvelle, a déclaré Beekary.  (Salifa Karapetyan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY 

Photo : La Commission anti-corruption des Seychelles est encore nouvelle, a déclaré Beekary.

Beekary a déclaré qu'il y a beaucoup à faire puisque la Commission anti-corruption des Seychelles est encore nouvelle et cela inclut «l'établissement d'un plan d'action et de stratégies impliquant une formation appropriée».

Le directeur général de la Commission anti-corruption des Seychelles, May De Silva, a déclaré que le rapprochement des différentes agences aidera non seulement à prévenir la corruption, mais aidera également à établir des cas plus forts grâce à une collaboration renforcée.

Un autre point discuté au cours de la réunion est comment identifier les secteurs qui sont plus enclins à la corruption, et M. Beekary a déclaré que "nous avons conseillé qu'une analyse d'évaluation des risques soit faite."

S'adressant à la SNA, le président de l'Initiative pour la transparence des Seychelles, Chrystold Chetty, a déclaré qu'au cours de la discussion, il avait "encouragé la mise en place d'un mécanisme indépendant de dénonciation". La manière dont ce mécanisme sera mis en place dépendra de chaque organisation. "

Transparency Initiative Seychelles est une organisation non gouvernementale lancée en avril dernier pour aider à lutter contre la corruption et le chantage. Il fait partie de l'entité mondiale Transparency International.

Le conseiller juridique du Secrétariat du Commonwealth, Shadrach Haruna, a également participé à la réunion consultative de haut niveau. Il a déclaré que le Commonwealth était là pour aider les Seychelles à développer leurs capacités et leur système de lutte contre la corruption. "

M. Haruna a déclaré que le ministère de l'Information, le médiateur et le bureau du procureur général ont des rôles clés à jouer dans la lutte contre la corruption et qu'il est impératif qu'ils collaborent pour un travail plus efficace.

"Nous devons continuellement relooker les lois existantes afin que nous puissions verrouiller ceux qui commettent ou encouragent la corruption", a-t-il ajouté.

Selon l'indice Global Perceptions de l'an dernier, les Seychelles se classaient au 36e rang sur 180 pays, soit la meilleure performance pour l'île depuis le début de l'indice en 1995.

L'indice de perception de la corruption pour 2017 souligne que la majorité des pays font peu ou pas de progrès pour mettre fin à la corruption, tandis qu'une analyse plus approfondie montre que les journalistes et les activistes dans les pays corrompus risquent leur vie tous les jours.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Commission indépendante contre la corruption de Maurice, corruption

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search