Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le comité de réconciliation envoie un rapport au président des Seychelles; projet de loi de réparation à approuver la semaine prochaine

Victoria, Seychelles | | June 14, 2018, Thursday @ 21:20 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 383
Le comité de réconciliation envoie un rapport au président des Seychelles; projet de loi de réparation à approuver la semaine prochaine

Photo : Une copie officielle du rapport a été présentée au président Danny Faure par le président de l'Assemblée nationale, Nicholas Prea.

(Seychelles News Agency) - Le Comité pour la vérité, la réconciliation et l'unité nationale de l'Assemblée nationale des Seychelles a présenté jeudi son rapport au président Danny Faure à State House.

Les branches exécutive et législative des Seychelles se sont toutes deux engagées à approuver un projet de loi qui déterminera les moyens de remédier à l'injustice que certaines personnes ont subies dans le passé aux Seychelles.

Le comité - créé en 2017 par l'Assemblée nationale - a été instituer afin d’effectuer un travail de base pour la création d'une commission nationale de vérité et de réconciliation indépendante. L'objectif de la commission est de régler les divisions politiques qui ont débuté avec le coup d'État de 1977 et d'unir le pays autour d'un agenda commun pour l'avenir.

Le vice-président Vincent Meriton a déclaré aux journalistes que le rapport et le projet de loi seront examinés par le Conseil des ministres mercredi prochain.

"L'Assemblée nationale s'est engagée à tenir une session spéciale la semaine suivante pour faire la première lecture. Je pense que le moment est venu pour nous de clore ce chapitre de notre histoire, de surmonter les méfaits subis par certaines personnes, afin que nous puissions connaître la vérité et s'il y a une quelconque forme de compensation, cela peur être considéré " a déclaré M. Mériton.

Il a ajouté que les deux parties se sont mises d’accord sur le fait que malgré le petit nombre de personnes affectées par les méfaits du passé, cela est ressenti par toute la population, les Seychelles étant un petit pays.

Photo : Le comité a été créé en 2017 pour initier la création d'une commission nationale de vérité et de réconciliation indépendante. (Jude Morel) Photo License: CC-BY        

"Il y a la volonté de fermer ce chapitre, d'apprendre quelques leçons et de faire le nécessaire pour que de telles choses ne se reproduisent plus et pour un avenir meilleur", a déclaré M. Meriton.

Une fois le projet de loi approuvé, la nouvelle commission aura le pouvoir légal d'écouter les victimes et les auteurs et de prendre des décisions sur la façon de procéder. La commission aura sept membres - cinq Seychellois et deux étrangers.

Wavel Ramkalawan, le président du comité à l'Assemblée nationale, a déclaré que «nous devons obtenir des gens qui ont été impliqués dans des processus similaires à travers le monde pour nous aider parce que nous ne faisons que de petits pas. D'autres ont déjà traversé de tels processus et ils seront là pour nous guider et nous diriger. "

L'une des recommandations du rapport est la promulgation d'une loi portant sur la création d'une Commission de la vérité, de la réconciliation et de l'unité nationale, dans le but de promouvoir l'unité nationale et la réconciliation. Le rapport donne un historique sur les raisons pour lesquelles le comité a été créé et examine divers cas et catégories d'injustice.

M. Ramkalawan a déclaré que la présentation du rapport au président est une réussite. Le projet se poursuit depuis 15 mois et le comité a examiné plus de 300 griefs présentés par des victimes.

"Nous avons pu analyser les différents types de griefs. Si le travail que nous avons fait peut aider le pays, aider les victimes à mettre un terme à ce côté sombre de notre histoire, alors en tant que membres de l'Assemblée nationale, nous estimons que nous avons réalisé quelque chose de bien pour le pays » ajoute M. Ramkalawan.

Il a aussi ajouté que ce que le comité a fait aidera le pays à aller de l'avant, à se réconcilier avec lui-même et les victimes capables de sentir qu’ils ont trouvé justice, que ce soit par le biais d'un pardon ou d'une indemnisation.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: reconciliation

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search