Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La crème solaire tue le corail? Un groupe de seychellois vend un produit plus sûr pour l'océan

Victoria, Seychelles | | June 24, 2018, Sunday @ 23:34 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Julia Mabrook, Betymie Bonnelame, et Rudie Bastienne | Views: 903
La crème solaire tue le corail? Un groupe de seychellois vend un produit plus sûr pour l'océan

Avec l'écran solaire People4Ocean ', les fondateurs ont fusionné leurs connaissances des récifs coralliens avec l'expertise des formulateurs de soins de peau de luxe pour créer un produit de protection solaire naturel.  (Louise and Austin Laing) 

(Seychelles News Agency) - Un nouvel écran solaire respectueux de l'environnement à été mis sur le marché par un Seychellois et deux étrangers vivant aux Seychelles dans le but de réduire l'impact négatif des écrans solaires sur le corail.

Louise Laing de France et son mari australien Austin Laing ainsi que la Seychelloise Sylvie Hattingh font la promotion d'une crème solaire appelée «People4Ocean» (P4O).

Etant donné peu de gens sont conscient de la pollution émanant des écrans solaire, les deux biologistes marins vivant sur Praslin, la deuxième île la plus peuplée, depuis deux ans, ont décidé de lancer une campagne de promotion pour la crème solaire P4O.

L'écran solaire a été créé en 2014 par le couple Laing, qui a déjà travaillé sur la restauration des coraux aux Seychelles, un archipel de l'ouest de l'océan Indien. Les deux biologistes marins ont partagé dès le départ une forte connexion à l'océan et un engagement pour la protection de la vie marine.

Mme Hattingh a rejoint le couple après avoir observé combien d'efforts ils mettaient dans la sauvegarde des récifs aux Seychelles.

"Je me sens très préoccupé étant donné que le taux de touristes visitant les Seychelles augmente et nous ne sommes pas éduqués sur les toxines pénétrant dans notre océan à cause des écrans solaires. Pour avoir un impact positif, il est important que nous commencions à prendre conscience des conséquences à ce sujet et demandons que nous agissions le plus tôt possible pour sauver nos récifs coralliens ", a déclaré Mme. Hattingh.

Avec l'écran solaire «People4Ocean», les fondateurs ont fusionné leurs connaissances des récifs coralliens avec l'expertise de formulateurs de soins de peau de luxe afin de créer un produit de protection solaire naturel. Il s'agit d'un produit 100% naturel, contrairement à la plupart des lotions solaires qui contiennent des ingrédients nocifs pour la santé et toxiques pour l'environnement tels que l'Oxybenzone.

Étant donné que les Seychelles sont déjà vulnérables au blanchissement des coraux alors que les arrivées de visiteurs ne cessent d'augmenter, le groupe s'inquiète de l'impact à long terme quant à l'utilisation de l'écran solaire sur la vie marine du pays.

"À des concentrations minimales, l'oxybenzone peut inhiber la croissance des coraux, est toxique pour sept espèces de coraux et est susceptible d'induire le blanchissement des coraux. Enfin, des tests supplémentaires ont révélé qu'il agit également comme un perturbateur hormonal sur les invertébrés marins tels que les crevettes et les palourdes ", a déclaré Louise Laing.

Le groupe mène la campagne parmi les hôtels aux Seychelles tout en ciblant l'industrie du tourisme.

À l'heure actuelle, le ministère de l'Environnement observe encore l'impact de l'écran solaire sur la vie marine.

"Nous sommes conscients des effets de l'écran solaire sur les coraux mais il est trop tôt pour prendre une décision à ce sujet cependant nous l'observons de près", a déclaré Alain Decommarmond, le secrétaire principal.

Les fondateurs de l'écran solaire People4Ocean ont déclaré que si les Seychelles souhaitent maintenir un tourisme basé sur l'océan durable, la pollution solaire devrait être abordée.

"Le gouvernement des Seychelles a récemment interdit les récipients à emporter en polystyrène, les sacs en plastique et les pailles en plastique à usage unique pour réduire la pollution plastique, bravo! Pourquoi ne pas envisager d'interdire l'oxybenzone afin de lutter contre la pollution solaire? ", A déclaré Louise Laing.

La prochaine étape du couple est de faire campagne lors du prochain Symposium international de restauration de la grande barrière de corail qui aura lieu à Cairns, en Australie, au mois de juillet.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: le corail, P40

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search