Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La nouvelle politique d'investissement des Seychelles vise la transparence et modernise le cadre juridique

Victoria, Seychelles | | July 11, 2018, Wednesday @ 12:06 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 394
La nouvelle politique d'investissement des Seychelles vise la transparence et modernise le cadre juridique

La politique nationale d'investissement des Seychelles vise à établir des lignes directrices sur les stratégies liées à l'investissement. .(SIB, Facebook)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Une nouvelle politique d'investissement approuvée pour les Seychelles devrait contribuer à créer un environnement prévisible et stable pour tous les investisseurs du secteur privé, a déclaré un haut responsable du gouvernement.

Reconnaissant l'importance de l'investissement dans l'économie des Seychelles par des investisseurs privés, le gouvernement a jugé important d'établir un cadre permettant à tous d'être compatibles et de travailler dans la même direction au sein du secteur public.

"Après avoir effectué une analyse, nous avons compris que nous devons commencer par une politique d'investissement qui guidera les fonctionnaires sur la façon dont nous devrions traiter les différents aspects de comment faire des affaires dans le pays.

Ceci pour alléger les contraintes auxquelles le secteur privé est confronté ", a déclaré lundi à la SNA Michael Nalletamby, le secrétaire principal du Département des investissements.

Cela vient après que la réunion du Conseil des ministres de la semaine dernière, ait approuvé la politique d'investissement national des Seychelles, visant à établir des lignes directrices sur la politique liée à l'investissement.

La secrétaire adjointe du Conseil aux Affaires politiques, Margaret Pillay, a déclaré lors d'une conférence de presse jeudi dernier que "la régulation stipulait essentiellement comment nous voulons que les chose se déroulent dans le pays".

La politique est menée par quatre principes essentiels. En plus d'avoir un environnement propice et transparent pour attirer les investissements, il cherche à moderniser le cadre juridique de l'investissement.

En outre, il promeut les meilleures pratiques et normes internationales en matière d'investissement et encourage les investisseurs à respecter l'environnement et la cohésion socioculturelle du pays.

"Dernièrement, nous avons beaucoup entendu parler d'investissement et de facilité de faire des affaires. Si nous voulons que notre économie se développe, il est important d'avoir un bon environnement où les gens avec les moyens et les installations mis à disposition ont la possibilité d'investir », a déclaré Mme. Pillay.

La politique, contenant 13 points, est le résultat de plusieurs mois de consultation entre le secteur privé et le secteur public.

"Nous avons mené des consultations sur Mahé, Praslin et La Digue, dans une série de 13 à 14 réunions avec différents groupes de discussion. Nous voulions trouver un terrain d'entente pour tout le monde et avons obtenu une bonne participation », a déclaré M. Nalletamby.

Parlant des problèmes dans les domaines de l'investissement, M. Nalletamby a dit qu'il y a un manque de diversification des affaires aux Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'océan Indien occidental.

"C'est un sujet dont nous devons commencer à parler. Nous devrions prendre en considération le fait que nous nous joignons à de nombreux organismes internationaux tels que la zone continentale de libre-échange et l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ", a déclaré le secrétaire principal.

Il a ajouté que bien que les ressources des Seychelles soient limitées, cela ne devrait pas empêcher le pays d'exporter davantage.

"Ayant rejoint la zone de libre échange, cela nous donne l'opportunité de commercer avec les pays d'Afrique continentale et de puiser dans les sources de matières premières pouvant être transformées localement et ensuite exportées. Nous avons juste besoin d'analyser le marché et nos capacités ", a déclaré le secrétaire principal. Il a ajouté que cela aiderait à réduire la dépendance du pays vis-à-vis des importations.

La politique d'investissement favorise également la croissance durable et l'emploi, l'intégration de la technologie scientifique et de l'innovation ainsi que la poursuite de normes élevées de prestation de services.

La politique a été présentée un jour après la tenue du premier sommet national des entreprises aux Seychelles. M. Pillay a déclaré que l'approbation arrivait à un moment approprié.

"Ceux qui participaient au sommet se sont sentis à l'aise que le gouvernement soit à l'écoute de leurs préoccupations. Tout ce qu'ils demandent maintenant, c'est de mettre en œuvre tout ce qui a été convenu », a déclaré M. Pillay.

Les préoccupations soulevées lors des sommets seront compilées dans un rapport qui sera présenté au Conseil avant le 1er août.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: investissement, OMC

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search