Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Un nouveau projet pour diversifier la population de tchitrec des Seychelles

La Digue | August 20, 2018, Monday @ 19:45 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Ernesta et Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 469
Un nouveau projet pour diversifier la population de tchitrec des Seychelles

Sur la Digue, les oiseaux ont leur habitat à la réserve Veuve d'Anse Réunion  (Rachel Bristol) 

 

(Seychelles News Agency) - Un projet aux Seychelles vise à assurer l’avenir à long terme de la tchitrec des Seychelles - connu localement sous le nom de Veuve - endémique de la troisième île la plus peuplée de La Digue en transférant les oiseaux vers d’autres îles.

Le projet est le suivi d'un projet de l'initiative Darwin mis en œuvre en 2008.

Rachel Bristol, biologiste de la conservation, responsable du projet Darwin Initiative, a déclaré que le projet vise à créer plusieurs populations d'oiseaux sur d'autres îles.

"Le premier transfert à Denis Island a été très réussi. Nous en avons transféré 23 en 2008 et il y a maintenant une population de plus de 85 tchitrec sur l'île et le nombre continue d'augmenter », a déclaré Mme Bristol à la SNA.

Mme Bristol a déclaré que "les préparatifs sont en cours pour un deuxième transfert vers l'île Curieuse au large de la deuxième île la plus importante de Praslin".

Le transfert de l'espèce à île Denis par hélicoptère (1ère photo) et l’hydratation de la veuve avant d'être relâchée. (Rachel Bristol) Photo License: CC-BY          

Les tchitrec des Seychelles figurent actuellement sur la liste des espèces en danger critique d'extinction de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Sur la Digue, les oiseaux ont leur habitat à la réserve Veuve d'Anse Réunion à l'ouest de l'île.

"Les espèces subissent un stress continu car leur habitat principal se situe sur La Digue. Il n’est pas à notre avantage d’avoir la population sur un seul site. Le premier transfert était un processus d'apprentissage pour nous.

Dix ans plus tard, nous estimons que nous sommes prêts pour la prochaine étape », a déclaré la directrice générale de la conservation et de la gestion de la biodiversité au ministère de l’environnement, Marie-May Muzungaile.

la SNA a rencontré Mme Muzungaille avec après que le ministère ait organisé une réunion publique avec les habitants de l'île.

La réunion a eu un faible taux de participation, mais l'équipe ira de l'avant car le ministère souhaite que l'espèce soit retirée de la liste des espèces gravement menacées.

"Obtenir le soutien et la compréhension des diguois pour le transfert de la Veuve, est important car les habitants de cette île sont convaincus que la Veuve leur appartient.

 L'équipe de transfert à l'œuvre sur La Digue. (Rachel Bristol) Photo License: CC-BY           

Curieuse a été choisie pour la prochaine réintroduction, car elle semble avoir un habitat approprié pour les tchitrecs, étant donné que c'est la condition la plus importante.

L'île est un parc national qui est gérée par l'autorité des parcs nationaux des Seychelles.

Mme. Bristol a ajouté que "nous pensons que la Veuve s’adaptera bien sur Curieuse, cependant nous surveillerons de près les oiseaux après la translocation afin que nous puissions atténuer les problèmes si il y en a."

Selon Mme. Muzungaille "la population de Denis se porte très bien, ils se reproduisent très bien, nous allons prendre une partie des oiseaux de Denis avec une partie de la population de La Digue pour la translocation. C'est pour assurer la diversité génétique. "

Le deuxième transfert à Curieuse devrait avoir lieu dès que la saison des pluies commencera en octobre ou en novembre, car cela assurera une nourriture suffisante pour les oiseaux dans leur nouvel habitat.

L'Initiative Darwin est un programme de subventions du gouvernement britannique qui aide à protéger la biodiversité et l'environnement naturel grâce à des projets locaux dans le monde entier.

Aux Seychelles - archipel de 115 îles dans l’océan Indien occidental - le projet dans le cadre du programme EDGE vise à fournir une expertise technique pour améliorer l’état de conservation de la tchitrec des Seychelles en restaurant l’espèce.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: veuve

More from Environnement →

Business →

Top news


Archives

» Advanced search