Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La marée haute sera nécessaire pour libérer le navire kenyan échoué sur un récif aux Seychelles

Victoria, Seychelles | | September 2, 2018, Sunday @ 12:00 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 902
La marée haute sera nécessaire pour libérer le navire kenyan échoué sur un récif aux Seychelles

Les autorités et le propriétaire du navire se sont rencontrés afin de discuter de l’opération de retrait du navire bloqué sur le récif du parc marin de Ste Anne. . (Seychelles Nation) 

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les autorités attendent une marée d'au moins 1,7 mètre pour lancer une opération visant à retirer un navire de pêche kenyan échoué sur un récif, a indiqué un officier de l'autorité portuaire des Seychelles.

Le navire battant pavillon kenyan, Diamond Ace Number 1, s’est échoué dans la nuit du vendredi 24 août aux environs de île Long et île aux Cerfs, près de Mahé l’île principale des Seychelles.

“On aura besoin d'un remorqueur pour tirer le navire. Les informations que nous avons recueillies nous aideront à savoir où attacher le bateau et placer les remorqueurs », a déclaré Egbert Moustache, directeur général adjoint de l’Administration portuaire des Seychelles.

Moustache a déclaré que « les autorités portuaires utiliseront des plongeurs pour évaluer les dommages subis par le navire. Pour l’instant, nous n’avons pas de marées hautes au-dessus de 1,7, 1,6 mètres, ce sera donc risqué, c’est pourquoi nous avons décidé d’attendre la semaine prochaine».

Il a ajouté que l'opération avait été reportée au jeudi 6 septembre lorsque les mouvements de marée seront plus favorables.

La communication avec le capitaine du navire kenyan après l’incident a révélé que «la Diamond Ace Number 1» avait des trous dans la coque, a déclaré M. Moustache. Les preuves photographiques recueillies par des agents des garde-côtes des Seychelles et du Bureau de lutte contre les stupéfiants ont permis à l’autorité d’évaluer la quantité d’eau qui entre dans le navire.

«Comme les trous sont dans des zones peu accessibles, nous ne pouvons pas évaluer leur taille et s’il y a encore des roches dans le bateau, ce qui pourrait endommager davantage le navire au démarrage de l’opération», a t-il ajouté.

Le représentant du propriétaire du navire, Yakub Kassim, a déclaré à la presse que le navire à destination de Mombasa, au Kenya, avait changé de cap parce que l’équipage rencontrait des problèmes.

«Malheureusement, le navire avait quelques problèmes et a dû venir aux Seychelles. En cours de route, ils ont commencé à manquer de carburant et le capitaine a décidé de venir au port pour se ravitailler. Il a lancé un appel de détresse et c’est au moment où il essayait d'entrer, que l’incident a eu lieu », a déclaré M. Kassim.

Il a ajouté qu ‘"il était regrettable que dans ce processus, nous avons perdu le capitaine Pierre" Grandcourt, mort dans l'incident.

Moustache a déclaré que le navire a été acheté en Corée du Sud et de là, ils sont allés à Singapour pour faire le plein de carburant.

"Ils pensaient que le carburant serait suffisant pour les amener à Mombasa mais quand ils sont arrivés aux Seychelles, ils ont réalisé que ce n'était pas le cas et c'est à ce moment-là qu'ils ont entamé la procédure pour entrer dans le port malgré qu'ils n'avaient pas d'autorisation" .

Moustache a déclaré que le navire n'avait pas reçu l'autorisation de l'autorité portuaire locale pour accoster aux Seychelles.

L'autorité attend toujours de questionner le capitaine du navire afin de clarifier la situation.

Selon le représentant du propriétaire du bateau, le navire était une nouvelle acquisition, utilisée pour attraper du crabe.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Diamond Ace Number 1, Kenya

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search