Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

UP! Seychelles: des artistes se mobilisent pour préserver la nature des Seychelles

Victoria, Seychelles | | September 3, 2018, Monday @ 22:08 in En français » ARTS & CULTURE | By: Sharon Ernesta et Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 465
UP! Seychelles: des artistes se mobilisent pour préserver la nature des Seychelles

L'association a également sollicité des artistes locaux, parmi lesquels Jude Ally, Charles Dodo, Leon Radegonde et Egbert Marday pour accompagner le développement du projet. . (Romano Laurence, Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Un nouveau projet, où des artistes locaux spécialisés dans les arts visuels utilisent leurs travaux pour diffuser des messages concernant la durabilité environnementale, est en cours aux Seychelles.

‘UP! Seychelles ’est une initiative de la Seychelles Art Projects Foundation créée par un groupe d’artistes seychellois avant la première participation nationale à l’édition 2015 de la Biennale de Venise.

George Camille, président de la fondation, a déclaré à la SNA la semaine dernière que le projet "UP!" se réfère à «augmenter».

«Augmenter la sensibilisation à l'environnement, augmenter les bonnes pratiques environnementales, augmenter la capacité locale à assurer la durabilité des réalisations ainsi qu’impliquer et responsabiliser la communauté en général», a déclaré M. Camille.

Le projet UP impliquera et responsabilisera également la communauté seychelloise, en particulier - mais pas exclusivement - à travers la communauté des acteurs culturels. Cette initiative concerne la création et l'installation d'œuvres d'art publiques majeures, notamment des sculptures, des infrastructures, des peintures murales et des vidéos.

«Ces œuvres seront exposées en dehors du domaine public, pas dans les galeries. Si tout se passe comme prévue, nous aurons des expositions sur les trois îles principales », a expliqué M. Camille.

L'artiste a ajouté que tous les sites seront spécifiques et situés pour pouvoir offrir une exposition maximale à ces messages éducatifs, esthétiques et de motivation relatif à la durabilité environnementale aux Seychelles - un groupe de 115 îles dans l'océan Indien occidental.

«L’art est un outil de communication très direct et puissant», a déclaré M. Camille, ajoutant que le projet UP! Vise à sensibiliser à travers l’art.

La Seychelles Art Projects Foundation a reçu un financement pour ce projet d'un an dans le cadre du Programme de petites subventions du Fonds pour l'environnement mondial.

  Photo : M. Camille, président de la Seychelles Art Projects Foundation, a déclaré que le projet UP impliquera et responsabilisera également la communauté seychelloise.  (George Camille) Photo License: All Rights Reserved             

Shirley Yu, la coordinatrice du projet, a déclaré que la fondation organise également une série de dialogues entre les environnementalistes et les artistes.

«Cela fait partie de la phase de conceptualisation de la réalisation des installations artistiques. À ce stade, il est important que les personnes travaillant dans le domaine de la protection et de la sauvegarde de l’environnement partagent leurs histoires les plus mémorables avec un message et un thème clés », a déclaré Mme. Yu.

À travers ces activités, Mme. Yu a déclaré que chaque organisation est invitée à exprimer ses préoccupations sur un sujet spécifique concernant la durabilité environnementale en partageant leurs histoires et expériences personnelles sur le terrain.

Mme. Yu a déclaré que le projet travaillerait en étroite collaboration avec au moins sept organisations à but non lucratif, dont la Seychelles Island Foundation, qui gère la Vallée de Mai et l'Atoll Aldabra, deux sites du patrimoine mondial de l'UNESCO.

«Nous n'avons pas encore formalisé le partenariat avec chaque ONG, mais la plupart d'entre eux ont manifesté leur intérêt pour continuer à soutenir le projet UP! », a ajouté Mme. Yu.

L'association a également sollicité des artistes locaux, parmi lesquels Jude Ally, Charles Dodo, Leon Radegonde et Egbert Marday pour accompagner le développement du projet. Alors que certains ont envoyé leurs propositions, d'autres ne l'ont pas encore fait. Mme. Yu a réitéré qu'il était primordial que ces artistes envoient ce message important et vital pour la durabilité environnementale des Seychelles.

M. Camille a déclaré que la fondation poursuivait ses efforts pour assurer la mise en œuvre réussie du projet UP. «Nous nous attaquons aux vrais défis du projet, à savoir trouver des matières premières et trouver l’espace approprié pour créer et afficher les installations», a déclaré l’artiste qui dirigera également le projet.

Les Wildlife Clubs des Seychelles ont accueilli et salué le projet UP. “L'environnement, c'est la science. Bien que nous fassions beaucoup par le biais de l'éducation pour sensibiliser à la conservation de l'environnement, je pense que cette nouvelle approche est fantastique car les gens peuvent apprécier les œuvres et être sensibilisés », a déclaré Terence Vel, coordinateur national des clubs. "C'est un exemple classique de la science et de l’art qui s'embrassent", a conclu M. Vel.

M. Camille a déclaré que les installations seront mises en place par étapes. "Nous espérons en avoir au moins deux sur Mahé et un sur Praslin ainsi que sur La Digue."

 

Arts & Culture » Be a reporter: Write and send your article
Tags: UNESCO, Seychelles Art Projects Foundation

More from Arts & Culture →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search