Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le corail des Seychelles plus résistant à la chaleur

Victoria, Seychelles | July 14, 2014, Monday @ 18:13 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rassin Vannier | Views: 2571
Le corail des Seychelles plus résistant à la chaleur

Le corail source de nourriture pour les poissons  ( Staghorn Coral project)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - En 1998, lors du passage du phénomène climatique El Nino, près de 90 % des coraux qui tapissaient le fond de l’océan des Seychelles avaient disparu dû à une température élevée.

Partout, on pouvait voir de branches de corail cassées comme déposées au fond de la mer des Seychelles, archipel de l’Océan Indien.

Le corail qui est une source alimentaire pour beaucoup de poissons comme le poisson-perroquet que l’on trouve en grand nombre dans l’archipel et qui aussi un poisson très consommé par les seychellois.

Les coraux qui repoussent (Rodney Quatre ) Photo License: CC-BY

Après le passage d’El Nino beaucoup de scientifiques pensaient que la situation du corail était irréversible, car un trop grand nombre de corail était mort, mais depuis quelques années les différentes études tendent à montrer que le corail repousse dans certains endroits.

« Depuis ces 5 dernières années, on a constaté que le corail commence à repousser, dans certaines zones spécifiques  comme par exemple à Bay Ternay, on voit plus de corail notamment dans les parcs marins, mais dans d’autres zones cette reprise est vraiment minimale mais, cela est dû à d’autres facteurs humains » a déclaré à la SNA Sylvanna Antha qui s’occupe des Recherches et la surveillance à l’Autorité des Parcs Marins des Seychelles.

Toutes les variétés de coraux qui se trouvent  dans les eaux seychelloises sont en train de repousser, mais ce que l’on constate, c’est que cela dépend des variétés, certaines espèces poussent plus vite que d’autres… et cela se passe à tous les niveaux de profondeur, mais à un mètre, c’est plus lent, car il y a différents facteurs humains qui les affectent, a-t-elle ajouté.

Les poissons papillions qui se nourissent du corail  (Seychelles National Park Association ) Photo License: CC-BY

Antha a expliqué que l’un des problèmes, que fait fasse le corail, c’est que les algues ont pris la place qu’ils occupaient, car les poissons qui mangent les algues ont aussi disparu,  alors cela devient difficile pour eux de repousser.

« Si l'on prend l’exemple de Ste Anne, où Nick Grahama fait une étude dans cette région, il a constaté que le corail est de la même taille qu’à la période précédente El Nino, et de même à Bay Ternay où la situation est vraiment bien, mais pour cela puisse continuer il faut qu’il y ait des larves pour que les nouvelles espèces puissent pousser ». a dit Anatha.

Les scientifiques étrangers ont aussi effectué des étude sur la situation du corail autour de Mahe l’île principale des Seychelles.

La SNA a contacté le Dr Nick Grahaam qui nous a expliqué que le dr Alasdair Harris et le Dr Shaun Wilson ont suivi l’évolution du corail durant ces dernières années sur 21 sites.

"Près de la moitié des sites que nous avons étudiés sont actuellement en convalescence, et en 2014 la couverture corallienne est similaire aux niveaux pré blanchiment (fondée sur des enquêtes, en 1994). En particulier, les sites que nous avons surveillés le long des côtes nord et ouest de Mahé récupèrent très bien, ainsi que plusieurs autres sites individuels dans le parc marin de Sainte-Anne et les côtés nord et sud de Praslin " a dit le dr Graham.

Malheureusement, l'autre moitié des sites de surveillance n’ont pas affiché beaucoup de signes de rétablissement, avec une dominance continue de macroalgues et très peu de corail a-t-il dit.

 

Le corail (Rodney Quatre ) Photo License: CC-BY

Le corail est un organisme très fragile qui ne supporte pas les fortes températures.

« Ce que l’on a remarqué, c’est que les coraux qui sont en train de pousser, peuvent mieux résister à une plus haute température, quand on regarde les températures qui sont au-dessus de 31 degrés pour une longue période, les nouveaux coraux ont tendance à mieux supporter ces températures… ces coraux sont plus résistants » a dit Antha.

Avant de pouvoir observer les coraux avec de jolies branches, il faudra plusieurs dizaines d’années, car, le corail pousse en moyen un millimètre par an, dépendant des espèces.

« D’après l’étude que nous avons faite à Cap Ternay, on a constaté qu’il y a plus de poissons qui mangent du corail qui sont de retour dans les récifs, on doit faire attention, car il y a des poissons qui ne mangent qu’une variété de corail, tandis que d’autres consomment plusieurs espèces de coraux, il y a aussi une hausse des plus gros poissons » a dit Antha.Les coraux qui ont commencé à tapisser le fond de certaines zones des Seychelles , c’est traduit par un autre phénomène, le retour de certaines espèces de poisson qui avaient disparu des récifs de corail, comme le poisson-papillon.

Les études qui ont été réalisées dans les parcs marins des Seychelles qui sont Ste Anne, Cap Ternay, Curieuse, ainsi que les eaux autour de Cousin, Aride, Île Coco, Saint-Pierre et des îles extérieures. 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: El Niño, corail, parcs marins

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search