Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Etats-Unis demandent à la CIJ de ne pas s'impliquer dans le sort des Chagos

Diego Garcia | September 6, 2018, Thursday @ 12:31 in En français » OCÉAN INDIEN | By: AFP | Views: 507
Les Etats-Unis demandent à la CIJ de ne pas s'impliquer dans le sort des Chagos

Vue aérienne de Diego Garcia. (Wikimedia) Licence Photo

Photo license  

(AFP) - Les Etats-Unis ont estimé mercredi que la Cour internationale de justice (CIJ) avait "le devoir de refuser" de prendre position sur le sort réservé aux îles Chagos, un archipel britannique de l'océan indien qui accueille une importante base militaire américaine.

De nombreux pays interviennent cette semaine devant la Cour, basée à La Haye, afin de débattre de l'avenir des Chagos, dont la souveraineté est revendiquée par l'île Maurice.

L'archipel se trouve au coeur d'un litige international de cinq décennies, depuis sa séparation de l'île Maurice par le colonisateur britannique en 1965. Londres y a par la suite installé une base commune avec les Etats-Unis sur Diego Garcia, l'île la plus importante des Chagos.

La CIJ, organe judiciaire principal de l'ONU, rendra un avis consultatif sur la décision britannique ainsi que sur l'expulsion qui a suivi d'environ 1.500 Chagossiens vers l'île Maurice et les Seychelles pour faire place à la base militaire.

Mais au-delà de cet avis consultatif, il est en réalité demandé aux juges de se prononcer sur un différend territorial bilatéral, a affirmé la représentante des Etats-Unis Jennifer Newstead.

"Cela place la Cour dans une position intenable", a-t-elle affirmé au cours de l'audience. Selon elle, il est demandé à la CIJ de prendre une décision dans un conflit de souveraineté, alors que le rôle de la Cour se limite à fournir un avis légal.

"La Cour a le devoir de refuser de donner son opinion" sur l'avenir des îles Chagos, a-t-elle insisté.

L'année dernière, l'Assemblée générale de l'ONU avait adopté une résolution présentée par Maurice et soutenue par les pays africains réclamant que la CIJ donne son opinion sur l'affaire, un coup dur diplomatique pour le Royaume-Uni.

Lundi, les représentants mauriciens ont revendiqué devant les juges que "le processus de décolonisation de l'île Maurice reste incomplet", plus de 50 ans après l'indépendance.

L'Inde a également plaidé en faveur de Maurice mercredi. Ses représentants ont argumenté qu'historiquement, l'archipel des Chagos "appartient clairement au territoire mauricien".

"Les aspects juridiques (de l'affaire) devraient prendre leurs racines dans ces faits historiques", a estimé le représentant de l'Inde Venu Rajamony.

jhe/smt/cvo/avz

Océan Indien » Be a reporter: Write and send your article

More from Océan Indien →

Business →

Top news


Archives

» Advanced search