Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Une plage immaculée et exempte de détritus fait que les Seychelles reçoivent la première désignation de «drapeau blanc» dans la région

Victoria, Seychelles | | September 12, 2018, Wednesday @ 21:25 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 829
Une plage immaculée et exempte de détritus fait que les Seychelles reçoivent la première désignation de «drapeau blanc» dans la région

La certification reconnaît la plage comme ayant été nettoyée physiquement des plastiques et autres débris marins.  (Welcomematt22, Wikipedia) Photo License: CC BY-SA 3.0

 

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles sont les premiers États insulaire en développement (SIDS) de l’océan Indien à recevoir la certification «drapeau blanc» pour leur mer propre.

Le premier drapeau blanc de la nation insulaire a été mis samedi sur la plage de Beau Vallon - une plage populaire auprès des visiteurs - au nord de l’île principale de Mahé. Le drapeau blanc indique que la zone est l’une des premières zones marines sûre certifiées du monde.

La certification reconnaît la plage comme ayant été nettoyée physiquement des plastiques et autres débris marins. Depuis son lancement à Monaco en 2012, White Flag International est devenu un symbole majeur représentant des zones propres et sans plastique pour les habitants et les touristes, ainsi que pour la vie marine.

Nanette Laure, directrice générale de la Division de l’application des droits et des autorisations des déchets au ministère de l’Energie et du Changement climatique, a déclaré à la SNA lundi que «les Seychelles devaient satisfaire les critères du Ocean Alliance Conservation Member avant leur certification. “

Au cours de la semaine dernière, des représentants du groupe international ont eu l’occasion de plonger et d’évaluer la baie de Beau Vallon, afin de s’assurer que la zone soit digne de la certification White Flag.

«Leurs experts et plongeurs ont exploré les mers autour de la plage de Beau Vallon afin de s’assurer que la vie marine de la région était saine et exempte de déchets et de plastiques», a expliqué Mme. Laure.

Le prix a prouvé que les Seychelles - un groupe d’îles de l’océan Indien occidental - sont sur la bonne voie pour protéger et conserver leur environnement vierge, y compris ses mers.

«Nos politiques, réglementations et lois, en plus de notre application, nous ont permis d'atteindre une telle reconnaissance», a déclaré Mme. Laure.

Photo : Le premier drapeau blanc de l’île a été mis sur la plage de Beau Vallon samedi. (State House) Photo License: CC-BY                    

Soixante-dix-neuf plages du monde entier ont déjà été désignées avec le drapeau blanc.

Le drapeau a été présenté au président Danny Faure par le président de l'Ocean Alliance Conservation Member (OACM), Kristijan Curavic. La nation insulaire est maintenant officiellement membre du groupe OACM. Une réalisation qui devrait accroître la visibilité mondiale des Seychelles en tant que pays respectueux de l’environnement.

Le ministre pour l’environnement, Wallace Cosgrow, a déclaré que la certification témoigne de l’importance accordée à la protection de l’environnement aux Seychelles.

«Nous avons fixé des objectifs très ambitieux pour l'expansion des zones protégées à près de 50% de notre superficie terrestre sous la protection du statut de parc national et 30% de notre zone économique exclusive seront déclarés zones marines protégées d'ici 2020, dont 15% des zones de non prises. », a déclaré M. Cosgrow.

Ces dernières années, le gouvernement a mis en place plusieurs mesures visant à réduire les déchets et débris de plastique. Il s’agit notamment d’initiatives visant à réduire et à réutiliser les bouteilles en PET et aluminium, à interdire l’importation de sacs en plastique à usage unique, de boîtes en polystyrène et de coutellerie en plastique, entrées en vigueur l’an dernier. Une interdiction de l'importation de pailles en plastique à usage unique a été approuvée par le gouvernement cette année et entrera en vigueur au mois de janvier.

M. Cosgrow a également exprimé l’appréciation du gouvernement pour les organisations à but non lucratif qui complètent également les efforts du gouvernement pour préserver et conserver l’environnement.

M. Curavic, président de l’OACM et plongeur, a exprimé sa surprise face à l’état immaculé des Seychelles, affirmant qu’il espérait utiliser les Seychelles comme exemple pour montrer comment les océans devaient être traités.

«Le drapeau blanc prépare l’une des plus grandes campagnes de marketing mondiales dans le secteur du tourisme et nous aimerions utiliser les Seychelles comme exemple dans le monde pour d’autres», a révélé M. Curavic.

De son côté, le ministre pour l’Environnement a déclaré que la nation insulaire devra continuer à trouver le juste équilibre entre le développement du tourisme et la protection de l’environnement par le biais de stratégies. «Protéger nos océans est non seulement important pour notre industrie touristique, mais également vital pour notre subsistance et notre survie», a déclaré M. Cosgrow.

White Flag international a mis au point un système de financement autorisant des contributions aux pays appliquant des lois nationales et qui s’engagent à protéger l’environnement dans le secteur du tourisme. À la suite de son prix en tant que zone marine sûre certifiée (CSMA), les Seychelles seront désormais éligibles à un financement pour développer des pratiques touristiques plus durables.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: drapeau blanc, États insulaire en développement

More from Environnement →

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search