Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le président des Seychelles signe un traité interdisant les armes nucléaires et rencontre les dirigeants de l'ONU

Victoria, Seychelles | | September 27, 2018, Thursday @ 12:55 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 618
Le président des Seychelles signe un traité interdisant les armes nucléaires et rencontre les dirigeants de l'ONU

Le Président Faure a signé le Traité d'interdiction des armes nucléaires lors de la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York (State House)

 

(Seychelles News Agency) - Le président des Seychelles, Danny Faure, a signé mercredi le traité sur l'interdiction des armes nucléaires lors de la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, a déclaré State House.

Lors de la cérémonie de signature, M. Faure a déclaré qu’il «restait engagé pour le désarmement nucléaire mondial et que les armes capables d’anéantir l’humanité n’appartenaient pas à ce monde».

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires est le premier accord international juridiquement contraignant à interdire les armes nucléaires, dans le but de parvenir à leur élimination totale.

Les négociations pour le traité ont commencé aux Nations Unies au mois de mars dernier et ont été adoptées en juillet de la même année. Pour entrer en vigueur, le traité doit être signé et ratifié par au moins 50 pays. Jusqu’à ce mois, 67 États l’ont signé et 19 l’ont ratifié.

Le président Faure a également tenu plusieurs réunions bilatérales en marge de l'Assemblée générale des Nations unies mercredi.

M. Faure a rencontré Natalia Kanem, directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), où les discussions ont porté sur la manière dont l'agence pourrait partager son expertise pour compléter la réforme et le plan stratégique récemment lancés aux Seychelles dans le secteur de la santé.

Il a mentionné en particulier «les efforts déployés pour assurer des accouchements sûrs et voulu tout en s’efforçant de réduire les grossesses chez les adolescentes, qui nuit aux aspirations socioéconomiques et éducatives des jeunes filles».

Photo : M. Faure a eu une discussion bilatérale avec Natalia Kanem, directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population Photo License:(State House) CC-BY

De son côté, Mme. Kanem a décrit les Seychelles comme une nation modèle en ce qui concerne son approche holistique des soins de santé universels, la parité entre les sexes et l’inclusion des femmes dans les trois branches du gouvernement. Elle a également salué la politique du gouvernement visant à éduquer les jeunes sur la santé en matière de reproduction.

L'UNFPA est l'agence de santé en matière de sexualité et de reproduction de l'ONU œuvrant à la réalisation des droits en matière de reproduction pour tous et soutient l'accès à un large éventail de services de santé sexuelle et reproductive.

Le chef d’état des Seychelles, un archipel de l’ouest de l’océan Indien, a également eu des entretiens bilatéraux avec Kersti Kaljulaid, présidente de l’Estonie, pays d’Europe du Nord. Lors de la réunion, M. Faure a exprimé le souhait que les Seychelles apprennent de l’Estonie dans le secteur de la technologie et a appelé son homologue estonien à aider le gouvernement des Seychelles à développer la «gouvernance électronique».

De son côté, la Présidente Kaljulaid a félicité les Seychelles pour leur approche de la gouvernance des océans et le concept de l’économie bleue, qui selon elle constituerait la prochaine frontière pour un développement économique durable.

Elle a également exprimé son intérêt à connaître l'expérience des Seychelles en tant que fervent défenseur de l'action contre le changement climatique et ses méthodes de financement innovantes pour aider à atténuer ses effets.

Lors d'une réunion bilatérale avec Simon Coveney, vice-premier ministre irlandais, M. Faure a exprimé le souhait de travailler étroitement avec l'Irlande et de partager ses expériences sur la gouvernance des océans et les avantages économiques découlant de la gestion durable des ressources océaniques.

Il a parlé de la relation historique partagée par les Seychelles et l'Irlande, principalement dans le secteur de l'éducation. Les deux dirigeants ont convenu de renforcer les liens entre les deux pays.

M. Faure a également rencontré Carl B. Greenidge, vice-président de la Guyane, avec lequel il a parlé de la collaboration entre petits États partageant les mêmes idées. Il a ajoutà que cela soulignait l’importance de la coopération Sud-Sud pour le progrès mutuel sur la voie du développement.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Nations unies, nucléaires

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search