Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le ministère de l'Environnement s'inquiète d'une nouvelle algue aux Seychelles

Praslin Seychelles | October 6, 2018, Saturday @ 22:04 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Enesta, Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 860
Le ministère de l'Environnement s'inquiète d'une nouvelle algue aux Seychelles

La plupart des problèmes se sont posés à Praslin, dans la région de Côte Dor, où de nombreuses observations et plaintes ont été rapportées. (Romano Laurence, Seychelles News Agency) 

(Seychelles News Agency) - Le ministère de l'Environnement des Seychelles a qualifié d'inquiétante la vitesse à laquelle une nouvelle algue se propage et menace la vie marine de la nation insulaire, un problème que l'industrie du tourisme surveille avec inquiétude et méfiance.

Ces algues confirmées comme espèce du genre hypnea n’ont jamais été répertoriées sur l’île.

La directrice générale de la Division de la conservation et de la gestion de la biodiversité au ministère de l'Environnement, Marie May Muzungaille, a déclaré mardi à la SNA que les premières observations de ces grands tapis d'algues qui envahissaient les plages avaient été enregistrées pour la première fois au mois de juin de cette année.

«Nous avions quelques enregistrements à Port Launay sur la côte ouest de Mahé. Cependant, la plupart des problèmes se sont posés à Praslin, dans la région de Côte D'or, où de nombreuses observations et plaintes ont été enregistrées », a déclaré Mme. Muzungaille.

Le ministère de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement climatique s'est mis en liaison avec différents partenaires, notamment des scientifiques, afin d’identifier cette espèce.

«Cette espèce d’algue rouge devient souvent verdâtre, ce qui peut donner l’impression que c’est une espèce différente. Cela préoccupe le ministère et nos partenaires, car on sait que des espèces de ce genre forment des plaques sur les écosystèmes des récifs coralliens où elles attaquent.

Cette espèce non indigène peut être assez envahissante si elle est autorisée à s'établir dans notre système récifal », a expliqué Mme. Muzungaille.

La zone la plus touchée par ces algues est la région de Côte Dor à l’est de Praslin, la deuxième île la plus peuplée des Seychelles. La région est très fréquentée par de nombreux établissements de tourisme.

Le directeur de Le Duc de Praslin - un hôtel de la région -, Robert Payet, a déclaré que ces algues sont désastreuses pour le tourisme car toute la plage est recouverte de ces algues qui dégagent une odeur nauséabonde.

«Nous demandons au gouvernement d’agir, car c’est une catastrophe, non seulement pour nous à Praslin, mais pour l’ensemble du pays. Imaginez que les visiteurs publient des photos de l’état de nos plages sur les médias sociaux », a déclaré M. Payet.

Ces algues confirmées comme espèce du genre hypnea n’ont jamais été répertoriées dans l’île.(Romano Laurence, Seychelles News Agency)  Photo License: CC-BY 

Photo : Ces algues confirmées comme espèce du genre hypnea n’ont jamais été répertoriées dans l’île.

Il est normal de voir l'accumulation d'algues augmenter pendant la mousson actuelle. Cela se produit à grande échelle pendant la mousson du sud-est - de mai à octobre - lorsque la mer est agitée et que les algues sont arrachées au fond de la mer et finissent en tas sur la plage. Mais l'accumulation de ce type d'algues est pire que ce que l'on voit normalement.

Selon le ministère de l'Environnement, «l'hypothèse principale est qu'elles auraient été soulevées par les courants océaniques, car elles ne se produisent pas dans de vastes zones des systèmes de récifs des îles intérieures." Mme. Muzungaille ajoute que le ministère reçoit de l'aide et des conseils de David Rowatt - un scientifique de la Marine Conservation Society des Seychelles - à ce sujet.

«À ce stade, nous devons déterminer s'il s'agit d'un problème uniquement dans les îles intérieures ou s'il s'agit également des îles extérieure. Nous devons comprendre si c'est saisonnier ou si c'est ici pour rester. Nous examinerons cette question plus en détail afin de définir clairement le moyen de régler le problème », a expliqué le directeur général.

Pour l'instant, il n'y a pas grand-chose à faire, à l'exception du nettoyage quotidien et de l'élimination des algues. La Landscape and Waste Management Agency, qui passe des contrats pour le nettoyage des plages, a déclaré que le traitement manuel des algues est une tâche ardue.

«Si nous avions le bon équipement, comme une machinerie spécialisée pour collecter les algues, le nettoyage aurait été plus efficace, car le traitement manuel est difficile en raison de l'épaisseur du dépôt», a déclaré Mark Francois.

D'autres entrepreneurs ont été envoyés pour aider au nettoyage de ces surfaces importantes sur les plages de Praslin. Cela évitera son retour en mer et de ce fait sa propagation.

Une usine basée à Praslin, Seaweed Seychelles - qui transforme une algue en engrais agricole - a déclaré qu’en raison du manque d’espace, l’usine ne peut collecter ces algues pour voir si elles peuvent être séchées et transformées en engrais.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article

More from Environnement →

Business →

Top news


Archives

» Advanced search