Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La chirurgie, pour aider les obèses, pratiquée aux Seychelles pour la première fois

Victoria, Seychelles | | October 11, 2018, Thursday @ 20:06 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta et Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 389
La chirurgie, pour aider les obèses, pratiquée aux Seychelles pour la première fois

Les Seychelles ont le taux d'obésité le plus élevé d'Afrique subsaharienne (Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Le ministère de la Santé des Seychelles a pour la première fois mené des opérations de chirurgie bariatrique en tant qu’intervention à long terme pour aider les personnes obèses à perdre et à maintenir un poids santé.

Les cinq premières interventions chirurgicales ont eu lieu à l'hôpital des Seychelles cette semaine, grâce à une collaboration du ministère avec la Fondation indienne Jeo Jyoti.

Lors d'une conférence de presse tenue mercredi au ministère, Jean-Paul Adam, ministre de la Santé, a déclaré aux journalistes que cette intervention chirurgicale était attendue depuis longtemps et qu'elle constituait une option pour la perte de poids chez les personnes dont le poids est considéré comme une menace mortelle.

«Des études menées par l’Organisation mondiale de la santé montrent qu’avec la chirurgie bariatrique, la qualité de vie des personnes obèses peut être améliorée ainsi que leur productivité dans l’économie du pays», a déclaré M. Adam.

Le ministre a ajouté que l'intervention constituait un autre pas en avant dans le développement du secteur de la santé aux Seychelles, dans la mesure où il vise à fournir des soins de santé de qualité.

La chirurgie bariatrique ou la chirurgie de perte de poids comprend une variété de procédures effectuées sur des personnes obèses. La perte de poids est obtenue en réduisant la taille de l'estomac avec un anneau gastrique ou en enlevant une partie de l'estomac ou alors en réséquant et en réacheminant l'intestin grêle en une petite poche gastrique.

                

L'une des procédures possibles pour réduire la taille de l'estomac.  (BruceBlaus, Wikipedia) Photo License: CC BY-SA 4.0

Les chirurgies ont été rendues possibles par la Fondation Jeo Jyoti, une organisation à but non lucratif basée en Inde, qui assiste le ministère de la santé.

Depuis 2011, la fondation organise des visites d'experts indiens pour des traitements et des interventions chirurgicales tels que la chirurgie de la colonne vertébrale, les arthroplasties du genou et la réduction mammaire.

Le chirurgien bariatrique et métabolique Jayashree Todkar du centre spécialisé en obésité et laparoscopie JT en Inde - certifié comme centre international d'excellence - a effectué les procédures chirurgicales. M. Todkar a été assisté par une équipe locale dirigée par le chirurgien consultant Henry Telemaque.

M. Todkar a déclaré que la science médicale avait identifié l'obésité comme une maladie très grave. "Cela nécessite une attention sérieuse, mais l'obésité n'est pas dûment reconnue et c'est pourquoi de nombreuses complications sont associées à ce dernier", a déclaré M. Todkar.

Selon M. Todkar, le fait de ne pas traiter l'obésité entraîne d'autres complications telles que des problèmes articulaires, des problèmes de colonne vertébrale, des maladies cardiaques, une insuffisance rénale ainsi que la stérilité.

Avant les interventions chirurgicales, les infirmières ayant assisté à la procédure avaient été envoyées en Inde pour y suivre une formation.

Le chirurgien consultant principal Henry Telemaque a déclaré qu'une vingtaine de patients figuraient sur la liste pour la chirurgie bariatrique. «Cinq ont subi des chirurgies et d’autres camps sont prévues pour le reste. Les patients qui se qualifient pour cette procédure doivent avoir un IMC (indice de masse corporelle) de 40 », a expliqué M. Telemaque.

Le chirurgien bariatrique et métabolique Jayashree Todkar a appelé pour que le ministère sensibilise davantage sur l'obésité et crée des groupes de travail national chargé d'étudier cette question, car l'obésité ne concerne pas seulement la population adulte mais touche également les enfants.

Les Seychelles - un groupe de 115 îles de l’océan Indien occidental - ont le taux d’obésité le plus élevé d’Afrique subsaharienne.

La Fondation Jeo Jyoti prévoit de mener au moins quatre autres camps de chirurgie bariatrique au cours de l’année 2019.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: bariatrique, Jeo Jyoti

More from Actualités Nationales →

Business →

Top news


Archives

» Advanced search