Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Un tribunal kenyan condamne un Seychellois à 10 ans de prison pour trafic d'héroïne

Victoria, Seychelles | | November 2, 2018, Friday @ 19:52 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 601
Un tribunal kenyan condamne un Seychellois à 10 ans de prison pour trafic d'héroïne

Le logo du Bureau de lutte contre les stupéfiants.

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Un Seychellois a été condamné cette semaine à 10 ans de prison par un tribunal kényen, a annoncé vendredi le Bureau anti-narcotiques des Seychelles.

Clement Serge Bristol, 51 ans, originaire de Mont Plaisir dans le district d'Anse Royale au sud de Mahé, a également été condamné à une amende de 49 000 dollars pour le trafic de 10 kg d'héroïne, a annoncé le bureau.

Le ressortissant seychellois a été condamné avec un ressortissant kényen, Ahmed Said Bakari, qui lui a eu une sentence de 20 ans d'emprisonnement et une amende de 79 000 dollars. Trois autres suspects kényans arrêtés dans le cadre de cette affaire ont été acquittés.

Selon le journal kenyan Daily Nation, «le groupe aurait commis ces infractions le 9 avril 2015 à Kilifi Boat Yard dans la région de Mnarani.

Le bateau a été détruit au Delta 16, dans les profondeurs de l'océan Indien, le 14 août 2015, à la suite des ordres du président Uhuru Kenyatta. Le navire de patrouille de la marine kényane a saisi le navire au chantier naval après l'avoir remorqué jusqu'au port de Mombasa. ”

"Le Seychellois et le Kenyen ont été condamnés alors que le magistrat avait déclaré que les preuves présentées au tribunal montraient qu'ils étaient conscient de la présence d'héroïne dans le yacht alors qu'ils étaient son capitaine et son gardien", a rapporté le journal.

La condamnation de M. Bristol intervient un mois après la condamnation d'une Seychelloise âgée de 39 ans à 10 ans de prison à Dubaï pour avoir mélangé de l'héroïne avec de la poudre détergent dans le but de l'envoyer à un ami sur l'île.

À la suite de la condamnation à Dubaï, le ministère des Affaires étrangères des Seychelles avait demandé au citoyen seychellois de respecter la loi, où qu'il se trouve, et a déclaré que les activités illégales «ne servent qu'à ternir la bonne image de notre pays et de ses citoyens respectueux des loi vivant ou voyageant à l’étranger»."

Le ministère a déclaré: qu’ « Il ne fournira une assistance consulaire que dans la mesure de ses moyens, afin de garantir que les Seychellois soient représentés de manière adéquate et équitable dans les pays d'outre-mer".

Les Seychelles, un groupe de 115 îles de l'océan Indien occidental, appliquent une politique de «tolérance zéro» en matière de possession et d'utilisation de drogues illicites.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: heroine

More from Actualités Nationales →

Related Articles

enviroment →

Top news


Archives

» Advanced search